Un repas de Noël, des letchis et des cadeaux pour les sans-abris de Saint-Denis

noël
Pour Noël, des bénévoles de l’ADPC, l’Association Départementale de la Protection Civile, sont allés à la rencontre des SDF de Saint-Denis, jeudi 24 décembre
Pour Noël, des bénévoles de l’Association Départementale de la Protection Civile, sont allés à la rencontre des SDF de Saint-Denis, jeudi 24 décembre ©Géraldine Blandin

Pour Noël, des bénévoles de l’ADPC, l’Association Départementale de la Protection Civile, sont allés à la rencontre des SDF de Saint-Denis, jeudi 24 décembre. Un repas, des letchis et des cadeaux pour apporter un peu de chaleur à leur quotidien.

Un repas chaud, des letchis et des cadeaux. Alexis a le sourire. "C’est touchant, ça fait chaud au cœur", confie le jeune sans-abri, heureux de recevoir ces cadeaux des mains des bénévoles de la Protection Civile en pleine maraude du 24 décembre.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Noël : un moment pour penser aux autres

 

Une vie qui bascule

A 21 ans, le dyonisien dort dans le chemin depuis l'an dernier. Après le décès de sa maman, sa vie a basculé jusqu’à se retrouver sans domicile. "Je suis fatigué d’être à la rue", confie Alexis, heureux de recevoir ces cadeaux des mains des bénévoles de la Protection Civile. 

Je veux m’en sortir l’année prochaine, il le faut. Je veux aussi encourager les autres SDF, il faut garder la tête haute, le sourire et rester courageux quoiqu’il se passe sur votre route.

Alexis, SDF

 

Des cadeaux utiles

Chaque année, des bénévoles de l’ADPC, l’Association Départementale de la Protection Civile, renoncent à passer Noël en famille pour se rendre auprès de ceux qui sont dans le besoin. Avec le Père-Noël et la Mère-Noël, ils sont allés à la rencontre des SDF de Saint-Denis, jeudi 24 décembre.

Dans la hotte : de la nourriture, des chocolats, un peu de douceur, mais aussi des cadeaux utiles, comme dit le jeune, Alexis. Du savon, du dentifrice, de quoi se sentir propre et prendre soin de soi dans un quotidien bien morose.

Des maraudes toute l’année

Le 22 janvier prochain, Jean-Max aura 58 ans. Il est à la rue depuis deux ans, à cause "des circonstances de la vie". "J’ai perdu mon travail", explique-t-il. Après avoir travaillé pendant 30 ans dans le commerce, il est licencié. "Maintenant, je veux remonter la pente, il faut que je trouve un logement", explique Jean-Max.

Pour les bénévoles de l’Association, cette maraude du 24 décembre est toujours très "spéciale". "Toute l’année, nous leur rendons visite, donc il est impossible pour nous de ne pas aller les voir ce jour-là, explique Marcel Rouveau, bénévole de l’ADPC depuis dix ans. Ils sont un peu notre famille. On leur fait plaisir".

Durant près de quatre heures, les bénévoles passent et repassent dans les rues pour retrouver les SDF. A Saint-Denis, 160 personnes vivent sans abris. Hier soir, les bénévoles sont allés à la rencontre d’une trentaine d’entre eux.