Une filière de riz péi prend forme à La Réunion

agriculture
Le riz complet obtenu à La Réunion
©Loïs Mussard
Le riz péï est une culture laissée pour compte faute de rentabilité par le passé. Aujourd’hui, elle revient au goût du jour, grâce à la mécanisation, et la passion des membres de l’association Riz réunion.

Le riz est la céréale la plus consommée à La Réunion où elle est à nouveau cultivée. Une filière est même en cours de structuration. Du riz en semis, aux tiges récoltées et façonnées en bottes : ce premier pas a nécessité plus de deux ans de tests dans les hauts de Saint-Paul.

Dernièrement, une nouvelle étape a été franchie, avec l’acquisition de deux machines installées dans les locaux de l’Armeflhor, à Saint-Pierre. "Quand nou va met’ à li dans la décortiqueuse, elle va retirer la petite écorce qui sera posée dans un coin et c’est le riz complet qui tombe là, le meilleur riz du monde", assure Nicolas Florence, directeur de l’association Riz Réunion.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Initiative : la renaissance du riz péi

 

Le retour d’une tradition agricole

La blanchisseuse est la touche finale du processus de transformation. Nicolas Florence, passionné par la culture du riz, est enthousiaste à l’idée de restaurer une ancienne tradition agricole de La Réunion. 

"Nou importe ici 43 000 tonnes de riz à l’année, explique Nicolas Florence, directeur de l’association Riz Réunion. L’idée n’est pas de remplacer le riz importé, l’idée est de planter aussi, de faire ce que nous sommes capables de faire. Nous pouvons planter du riz, le tout était de le faire".

Regardez son interview sur Réunion La 1ère :

Un nouvel outil pour le te riz péi : Nicolas Florence de l'association Riz Réunion, invité du Journal

 

La fête du riz dans les années 80

Du riz réunionnais, cela rappelle des souvenirs à Frédéric Vienne, président Chambre d’Agriculture. Marmaille, il surveillait les plantations de riz de son papa dans les années 80.

"On a même eu l’occasion pendant deux ans de faire la fête du riz à Montvert Les Bas, raconte Frédéric Vienne, président Chambre d’Agriculture. C’est avec nostalgie que je me retrouve aujourd’hui aux côtés de l’association Riz Réunion pour accompagner ce projet et retrouver surtout ce riz de qualité péi, local, en circuit court, sur les tables de La Réunion".

Le riz complet obtenu à La Réunion
©Daniel Bénard

 

75 agriculteurs pour relancer la filière

Des tables garnies de produits péï : c’est l’objectif de l’association Riz réunion. Ils sont 75 agriculteurs intéressés par la relance de la filière. Une formation sera mise en place pour éviter les écueils déjà repérés par les membres de l’association.

"Il faut bien sélectionner ces agriculteurs car ils seront les pionniers de cette nouvelle production rizicole, explique Amandine Vallerian, présidente Association Riz Réunion. Derrière cette formation, ces agriculteurs vont planter, et l’association Riz Réunion va les accompagner pour mettre en place au moins 500m2 de riz".

Des échantillons de riz réunionnais ce mois-ci

Une montée en puissance mesurée pour acquérir la technique et les espaces nécessaires au stockage du riz. A terme, les porteurs de projet espèrent un rendement de trois tonnes de riz à l’hectare.     

Les premiers échantillons de riz de La Réunion seront disponibles le 16 octobre prochain lors d’une opération découverte organisée sur la place du débarcadère de Saint-Paul.