Vœux du préfet de la Réunion : " faire de 2021 l’année du renouveau "

océan indien
nouvel an voeux du préfet de La Réunion aux Réunionnais pour l'année 2021 010121
©Préfecture de La Réunion

" Notre détermination va vaincre ", c’est un message d’espoir et de détermination que le préfet de La Réunion adresse ce vendredi 1er janvier 2021 aux Réunionnais pour l’année à venir. 2020 prend fin, mais pas la crise sanitaire qui l’aura marquée. Une crise au cœur de son allocution.

Le préfet de La Réunion, adresse ce vendredi 1er janvier aux Réunionnais ses vœux pour 2021, leur souhait une " belle, une grande et heureuse année ". Jacques Billant a une pensée toute particulière pour ceux qui sont seuls, qui souffrent, qui sont malades ou qui ont perdu un proche.

Force et engagement face à la crise Covid

Le représentant de l’Etat a tenu à revenir sur l’année écoulée, évoquant une année " éprouvante " marquée par le Covid. Jacques Billant salue la force et l’engagement des Réunionnais face à la pandémie.

Il fait part de son " grand respect " et de sa " reconnaissance " envers les personnels de santé, mobilisés pour tester, protéger et soigner la population. Le préfet de La Réunion salue également les forces de l’ordre, ainsi que les travailleurs ou les commerçants et entrepreneurs " qui se sont battus pour sauver leurs entreprises et protéger leurs salariés ".

Jacques Billant n’oublie pas les acteurs de la culture, de l’événementiel et les artistes " qui ont dû mettre en sommeil leur métier ". Gravement touchés par la crise sanitaire, ces secteurs payent en effet un lourd tribut en 2020 et ne sont pas assurés d’une reprise rapide en 2021.

2021, l’année du renouveau

" Nous avons bataillé tous ensemble et nous entendons poursuivre en solidarité ce combat pour faire de 2021, je l’espère, l’année du renouveau. "

Jacques Billant, préfet de La Réunion

Il assure aux Réunionnais, qu’en 2021, les services de l’Etat redoubleront d’effort pour faire face aux défis tels que la pauvreté, le logement, la vie chère et les inégalités sociales.