réunion
info locale

Vacances sportives à La Reunion pour la championne du monde Alice Lemoigne

surf
Alice Lemoigne plage
En vacances dans son île, La Réunionnaise est revenue pour célébrer ses titres de championne du monde de longboard avec ses proches. ©Loïs Mussard
Sacrée championne du monde de longboard à trois reprises en juin 2019 à Biarritz, Alice Lemoigne ambitionne de compléter son palmarès déjà impressionnant. En vacances, dans son île, à La Réunion elle ne laisse rien au hasard en alliant décontraction et musculation.
Elle danse sur sa planche et réalise des figures époustouflantes. Alice Lemoigne a choisi le longboard, une discipline plus chorégraphique que le shortboard ou que le bodyboard. Technicité, rigueur et puissance sont des qualités incontournables pour exceller dans les manœuvres de ces planches de 9 pieds (2.70 mètres). La Réunionnaise y a cru et s’y adonne depuis l’âge de 6 ans avec une apparente facilité. « J’ai grandi à côté de la plage, aux Roches Noires… Le surf est devenu une passion. Naturellement. Sans que je le réalise vraiment… » raconte-t-elle simplement en replaçant ses cheveux bouclés ballotés par le vent
 
Alice lemoigne plage 2
Après trois titres de championne du monde ISA, Alice Lemoigne veut continuer sur sa lancée avec un un nouveau challenge : le titre de championne du monde WSL. ©Loïs Mussard


Déjà quatre fois championne de France (2011, 2013, 2017 et 2018) et quatre fois championne d’Europe World Surf League (2012, 2015, 2016 et 2017), Alice Lemoigne a franchi une marche supplémentaire avec l’équipe de France lors des championnats du monde ISA (International Surfing Association).  

« Les performances entraînant d’autres performances, aujourd’hui je suis championne du monde et j’ai encore du mal à le croire ! »  Encore auréolée de ses trois titres de championne du monde de longboard (médaillée d’or en catégorie individuelle, par équipe et en relais) obtenus le 2 juin à Biarritz, Alice Lemoigne a marqué 2019 de son empreinte.
 

C’est de bon augure mais il y a encore du boulot… »


La Réunionnaise veut aller plus loin avec d’autres rendez-vous importants dans le courant du second semestre : la Galice, New York et Taïwan…  Des compétitions avec à la clé une potentielle nouvelle couronne mondiale. «  Je me suis classée à la 5ème place lors de l’étape australienne de la WSL (World Surf League) c’est de bon augure mais il y a encore du boulot… » confie-t-elle, en accélérant les moulinets sur le pédalier du vélo d’entraînement où elle peaufine son cardio.    

 
Alice Lemoigne coach
Pour décrocher une nouvelle couronne mondiale, Alice Lemoigne ne se ménage pas avec des séances de musculation concoctées par son coach Miguel. ©Loïs Mussard



En vacances à La Réunion, pas de surf pour Alice à cause de la houle de l’hiver austral, mais du travail en salle de sport avec Miguel son coach, qui lui concocte des séances sur mesure pour l’aider à faire face à toutes les situations rencontrées en compétition.  
La musique est entraînante. La motivation au top. Et les calories dégringolent…
 

L’accession est difficile, le maintien au sommet encore plus…


Le haut niveau c’est tout un ensemble de paramètres qu’il faut gérer. « Etant donnée la concurrence, on ne peut pas se permettre de compter uniquement sur les séances de surf pour progresser. Il faut se muscler. Etre forte dans la tête… »   Tout un programme pour Alice Lemoigne car elle le sait, l’accession au sacre mondial est difficile. Se maintenir au sommet, encore plus…

 
alice lemoigne proprioréception
Le maintien au sommet de son art : un équilibre fragile qui nécessite tout un programme. ©Loïs Mussard


Entre deux séances et du footing, Alice profite de ses proches pour faire le plein de motivation et profiter du bon temps. «  Je ne devais rester qu’une semaine, mais j’ai pu m’arranger pour prolonger mon séjour jusqu’à la fin juillet. C’est génial ! »
De quoi repartir sur des bases solides pour continuer sur sa lancée et rafler de nouveaux succès.  
 
Publicité