Vaccination anti-covid: de nouveaux centres ouvrent leurs portes, la couverture vaccinale stagne chez les + de 80 ans

coronavirus
Dans un centre de vaccination anti-covid
Dans un centre de vaccination anti-covid. ©Imaz Press
Au 24 novembre, 72,8 % des Réunionnais éligibles disposent d’un schéma vaccinal complet. Depuis la semaine dernière, le nombre d’injections est en hausse dans l’île, principalement pour des doses de rappel. 5 centres de vaccination ouvrent demain et 6 autres ce lundi.

Dès demain samedi 27 novembre, le rappel vaccinal est ouvert aux personnes de 18 ans et plus.  Afin de permettre aux personnes éligibles de bénéficier du rappel vaccinal, tout en préservant l’accès pour les réunionnais qui ne sont toujours pas fait vacciner, l’offre des centres de vaccination est augmentée dès ce samedi  :

* Ouverture de 5 centres de vaccination le samedi 27 novembre l’après-midi en plus du matin (Saint-André, Saint-Denis, Saint-Paul, Le Tampon, Saint-Joseph)

* Ouverture des 6 centres dès le lundi 29 novembre, du lundi au samedi, matin et après-midi (Saint-André, Saint-Denis, Saint-Paul, Le Tampon, Saint-Joseph , Saint-Pierre)

Réservation en ligne ouverte depuis aujourd'hui 

 

L'ARS annonce également une augmentation de près de 50% du nombre de lignes ouvertes dès cette fin de semaine, avec de nouvelles lignes à ouvrir dès la semaine prochaine. La réservation est ouverte sur internet (www.sante.fr) et par téléphone (0262 724 720) depuis ce vendredi matin. Il est également possible de se faire vacciner auprès de son médecin, infirmier ou pharmacien de ville, si ces professionnels de santé sont volontaires

 

Un dispositif « aller vers » pour faciliter la vaccination des personnes de plus de 80 ans à domicile

 

A partir de 80 ans, le risque d’hospitalisations et de formes graves pour Covid-19 est plus élevé. Après 85 ans, le risque d’hospitalisation est 8 fois plus important qu’entre 40 et 44 ans. 10% , c’est aussi le risque de décès chez les personnes âgées suite à une infection à la Covid-19. 
 

Afin d’apporter une solution de proximité aux personnes âgées peu mobiles, qui rencontrent des difficultés pour se déplacer ou prendre rendez-vous, ou qui ne sont pas véhiculées, l’Assurance Maladie et l’ARS La Réunion ont donc organisé, avec les médecins et infirmiers libéraux, la possibilité de vacciner à domicile ces personnes vulnérables. Chaque médecin traitant a d’ores et déjà reçu de l’Assurance Maladie, la liste de ses patients de plus 80 ans non vaccinés et les coordonnées de leur infirmier référent, le cas échéant. Il est demandé au médecin d’organiser, à l’appui de cette liste, le circuit de vaccination selon 3 options :

-  il réalise lui-même la vaccination de ses patients ;

- il fait appel à l’infirmier référent libéral qui vaccinera à domicile ;

- si le patient n’a pas d’infirmier référent (40% des personnes de plus de 80 ans à La Réunion), le médecin traitant pourra se tourner vers une plateforme dédiée (https://www.lareunion.ars.sante.fr/covid-19-la-vaccination-des-80-ans-et-plus) qui trouvera un infirmier à proximité.

Les médecins et infirmiers s’approvisionnent auprès de leur officine qui pourra préparer des seringues unitaires pour chaque visite à domicile. Ce dispositif de sensibilisation a démarré mi-novembre et s’est construit grâce à la mobilisation et la coordination des professionnels de santé libéraux de l’île.

Par ailleurs, les opérations de vaccination (centre éphémère et Vaccinobus) se poursuivent dans les communes afin de maintenir une bonne accessibilité à la vaccination sur l’île. Voici la liste des prochains centres éphémères (accueil avec ou rendez-vous) :

* À Saint-Louis - Les Makes (Mairie annexe)le 30 novembre - de 8h30 à 17h

Prochains arrêts du Vaccinobus (accueil sans rendez-vous) :

* Saint-Pierre (Parking de Mr Bricolage)
Les 26 et 27 novembre - de 8h30 à 18h
 

* Saint-Paul (Le Guillaume - Place de l'église)
Le 29 novembre - de 8h30 à 18h

 

Point sur la vaccination au 24 novembre

 

Au 24 novembre, 72,8 % des Réunionnais éligibles disposent d’un schéma vaccinal complet. Depuis la semaine dernière, le nombre d’injections est en hausse dans l’île, principalement pour des doses de rappel.

La couverture vaccinale continue sa progression, mais encore trop lentement. Elle stagne notamment chez les personnes âgées de plus de 80 ans : 21 % d’entre elles ne sont toujours pas vaccinées (soit environ 12 000 personnes) alors qu’il s’agit de la population la plus vulnérable face au virus et à ses formes graves. En effet, après 85 ans, le risque d’hospitalisation est 8 fois plus important qu’entre 40 et 44 ans.