Variant Omicron : dépistage massif au lycée Stella de Saint-Leu

coronavirus
Dépistage massif au lycée Stella de Saint-Leu suite au premier cas autochtone de variant Omicron détecté dans l'établissement
Dépistage massif au lycée Stella de Saint-Leu suite au premier cas autochtone de variant Omicron détecté dans l'établissement. ©Delphine Poudroux
Dimanche 5 décembre, un troisième cas de variant Omicron a été identifié à La Réunion, au lycée Stella de Saint-Leu. Il s'agit du premier cas autochtone. Dès le lendemain, deux classes ont été testées. Par précaution, des dépistages ont encore eu lieu ce mercredi.

Les autorités ont confirmé l’identification d’un troisième cas positif au variant Omicron dimanche 5 décembre. Le premier cas autochtone. Il s’agit d’un élève du lycée Stella de Saint-Leu. Dès le lendemain, lundi 6 décembre, des dépistages ont été effectués dans deux classes. Les résultats se sont révélés négatifs pour tous les lycéens testés.

Une centaine d’élèves testés en fin de matinée

Pour plus de précaution, un dépistage massif a eu lieu ce mercredi. En fin de matinée, sur les 900 élèves, une centaine s’étaient portés volontaires pour effectuer le test, qui nécessite l’accord des parents. "Je suis cas contact parce que le père d’une amie a eu le covid" précise une lycéenne volontaire. "Ça aide pour être rassuré qu’on l’aie pas" explique un autre. "C’est pour être sûr que je ne sois pas positif" ajoute un camarade.

Le type de tests effectués est un test RT-PCR, qui, "sur de jeunes adolescents, est quand même plus fiable. Surtout s’il est positif, on peut le séquencer et savoir s’il y a le variant", indique Vanessa Guimbretière, infirmière au laboratoire Réunilab.

Les élèves auront leurs résultats au plus tard demain, dans la journée.

Le reportage de Réunion La 1ère :

Omicron : dépistage massif au lycée de Stella