Violences urbaines : des mesures de sécurité renforcées pour Halloween

sécurité
Nuit d'HAlloween 2019 tensions Chaudron policiers 311019
Nuit de tensions au Chaudron en 2019 durant la soirée d'Halloween. ©Imaz Press Réunion
Chaque année, désormais, à cette époque, le préfet de La Réunion renforce les mesures de sécurité. L’objectif : éviter tout débordement, toutes violences urbaines, comme ce fût le cas l’an dernier, ou précédemment.  
Des poubelles et des voitures incendiées ou encore des cambriolages et tentatives d’intrusion dans des commerces, depuis quelques années, la soirée d’Halloween devient le théâtre de violences urbaines à La Réunion. A l’origine, un appel à la " purge " sur les réseaux sociaux, comme ce fût déjà le cas en 2017.
  

Un phénomène qui a pris de l’ampleur

Les violences étaient montées d’un cran en 2018, des commerces ont alors été dégradés, des poubelles et des voitures incendiées et 5 policiers blessés lors d’affrontements dans le quartier du Chaudron à Saint-Denis notamment. Une douzaine de personnes avaient été interpellées.

Le commissariat de Saint-André était aussi assailli par une bande de jeunes. L’an dernier, 12 personnes ont aussi été interpellées et placées en garde à vue après des faits similaires.
  

Dispositif de sécurité renforcé

Pour éviter au maximum ce genre de débordements, les effectifs des forces de l’ordre ont été massivement renforcés en 2019. 600 policiers et gendarmes, mais aussi 280 sapeurs-pompiers, étaient ainsi déployés dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre. Cette année encore, le préfet de La Réunion, Jacques Billant, a décidé de durcir les mesures de sécurités sur cette période.

Du vendredi 30 octobre à 20h au lundi 2 novembre à 8h, il est interdit de transporter et d’utiliser des feux d’artifice. Interdiction également de se déplacer avec une arme à feu, y compris factice, et des munitions. Il ne sera pas possible d’acheter du carburant au détail dans les stations-service, et de se déplacer avec dans un bidon ou récipient transportable sur la voie publique.


Les communes prennent aussi des arrêtés

Certaines communes, comme celle de Saint-Benoît, ont-elles-aussi pris les devants. Depuis 18h hier, vendredi 30 octobre, l’achat de carburant dans un récipient transportable est interdit. La vente d’alcool sera, elle, interdite dans toute la commune dès 18h ce samedi 31 octobre.
 
A La Possession, la maire va plus loin. Elle interdit aini le port du masque de déguisement à partir de 20h ce samedi 31 octobre, ainsi que le port et le maniement de répliques d'armes. Les défilés de recherche de bonbons doivent se dérouler avant 20h. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live