publicité

Visite de Jean-Michel Blanquer : des syndicalistes expriment leur colère à Saint-Leu

En visite dans l’île depuis ce matin, Jean-Michel Blanquer est suivi de près par plusieurs syndicalistes de la SAIPER et de FO. Le ministre de l'Education a été hué lors de son passage à Kélonia, à Saint-Leu. 

Le ministre de l'Education hué à son arrivée à Kélonia. © Laurent Pirotte
© Laurent Pirotte Le ministre de l'Education hué à son arrivée à Kélonia.
  • LP / Laurent Pirotte
  • Publié le , mis à jour le
A peine arrivé et déjà hué. Le ministre de l’Education est suivi de près par plusieurs syndicalistes pour sa troisième visite à La Réunion. Ce lundi vers 11 heures, Jean-Michel Blanquer est arrivé à Kélonia à Saint-Leu, sous les huées de syndicalistes. Lors de cette étape, il doit échanger sur l’écologie, et le projet "Éducation au Développement Durable".

Le point à 12h30 avec Réunion La 1ère : 
 

Des huées

Sur le parking, une quinzaine de membres du SAIPER (Syndicat alternatif des instituteurs et des professeurs des écoles de la Réunion) et de FO (Force Ouvrière) l’attendent. Autour d’eux, un important dispositif de sécurité est dressé. A peine arrivé, Jean-Michel Blanquer est hué. 
 
Un important dispositif de sécurité mis en place pour la visite du ministre de l'Education. © Laurent Pirotte
© Laurent Pirotte Un important dispositif de sécurité mis en place pour la visite du ministre de l'Education.
 

Une conduite "autoritaire"

Un peu plus tôt, des syndicalistes du SAIPER s’étaient déjà rendus à l’école maternelle Françoise Mollard à Saint-Denis. Ils dénoncent un manque de moyens et de considération. Ils estiment également que le ministre a "une conduite autoritaire". Les syndicalistes ont aussi pointé du doigts des différences de traitement entre La Réunion et la métropole en matière d’éducation. Ils ont pris l’exemple de la décision du ministre de décaler les dates du brevet, y compris à La Réunion, en raison de canicule dans l'Hexagone, en juin dernier. 

A La Réunion pour deux jours, le ministre de l’Education est attendu sur plusieurs sujets dont la réforme du bac, le créole à l’école, ou encore la gestion du dédoublement de classe. Jean-Michel Blanquer doit rencontrer plusieurs syndicats en fin de journée.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play