Petites files d’attente

politique
La participation dans l’archipel reste encore la grande inconnue. Pourtant, chacun des quatre bureaux de vote a vu passer plusieurs dizaines d’électeurs depuis 8 heures ce matin.
C’est sous un superbe ciel bleu que les élections ont débuté ce matin à Saint-Pierre et Miquelon. La brume matinale tant redoutée à cette période de l’année s’est très vite estompée pour laisser place à un beau soleil printanier, juste un peu après l’ouverture des bureaux de vote sur les deux communes de l’archipel.

On est certes loin des embouteillages dans les bureaux de vote, connus tout au long du précédent scrutin territorial en mars dernier, mais comme d’habitude il y a les adeptes de la première heure.

Et dès ce matin, il y avait même une petite file d’attente dans chaque bureau avec sa poignée voire une dizaine électeurs ravis d’être les premiers français à voter.

Difficile encore d’avoir une tendance de participation, les premières estimations officielles ne seront données qu’à la mi-journée. Il y a cinq ans, un peu plus de 14% des électeurs s’étaient rendus aux urnes à 10h du matin, soit après 2 heures d’ouverture du scrutin.

Il semblerait que l’on soit un peu en dessous cette année, mais les électeurs ont jusqu’à ce soir 18h pour accomplir leur geste citoyen et peut-être améliorer le 63.30% de taux de participation enregistré au terme du 1er tour le 21 avril 2007.