Disparition d'Andrée Lebailly

disparition
Andrée Lebailly interviewée en novembre 2011.
©Saint-Pierre et Miquelon 1ère
Andrée Lebailly est décédée prématurément le 19 mars 2013 à Saint-Pierre. Elle allait avoir 70 ans. Collaboratrice historique de notre station, elle était une artiste accomplie, auteur de plusieurs livres et d’une pièce de théâtre.
Andrée Lebailly savait tout faire. Et surtout, elle savait tout faire bien. De la radio, de la télé, de la littérature, du théâtre, du cinéma. La vie est toujours trop courte, mais encore plus pour cette créatrice à l’imagination débordante.

Ses auditeurs s’en souviennent, tenus en haleine des soirées durant grâce au commissaire perplexe et à Madame Yvonne. C’est elle aussi qui avait adapté le Grand Meaulnes à la radio. Et qui savait mieux que personne charmer les enfants de ses contes de Noël nourris aux petits riens de l’archipel qui font les plus belles histoires.

Dédé s’intéressait à tout, et à tous. On se rappelle de sa passion dans Si le temps le permet, mais elle aura été à l’origine de tellement d’émissions qu’il serait vain aujourd’hui de vouloir les lister. Et à force d’aimer sa terre et ses gens, elle les connaissait par cœur. Un temps archiviste à RFO, Andrée était devenue la mémoire de l’archipel, la gardienne de son patrimoine. Et c’est tout naturellement qu’elle avait rédigé l’Histoire de l’Archipel et de sa population. Un ouvrage encore aujourd’hui de référence. Que des générations d’écoliers ont feuilleté.
 
A presque 70 ans, Andrée Lebailly est partie comme elle a toujours vécu. Dans la discrétion, mais sur son caillou, qu’elle aimait plus que tout. Adieu l’artiste, Adieu Dédé, tu nous manques déjà.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live