st-pierre & miquelon
info locale

Saint-Pierre et Miquelon : réponses à vos ultimes questions

élections municipales
urne
Urne dans un bureau de vote ©Photo Archives AFP
Les 3 bureaux de Saint-Pierre et le bureau de Miquelon ont ouvert leur porte à 8h ce dimanche. Voici les réponses indispensables aux dernières questions que vous vous posez avant de voter
Après la poudrée de neige de la nuit, les routes ont été dégagées tôt ce matin pour permettre aux Saint-Pierrais et Miquelonnais d'aller voter. Dans les deux communes de l'archipel, les électeurs ont commencé à remplir leur devoir citoyen.


Qui se présente ?

A Saint-Pierre, deux listes étiquetées à gauche s'affrontent dans cette élection. Celle du Maire sortant Karine Claireaux (PS) contre celle de Yannick Cambray (PRG).

A Miquelon, 15 candidats se présentent pour les 15 sièges à pourvoir, menés par le chef de file Jean De Lizarraga.


Faut-il présenter une pièce d'identité ?

Oui à Saint-Pierre, elle n'est pas nécessaire à Miquelon, où la carte électorale suffit (un décret a été publié en ce sens le 20 mars 2014).

Peut-on panacher sur les listes ?

Le panachage n'est pas autorisé à Saint-Pierre. Mais il reste possible à Miquelon, où il n'est cependant plus possible de voter pour une personne qui ne s’est pas déclarée candidate. Néanmoins, si un électeur ajoute, sur le bulletin de vote, le nom d’une personne non candidate, son bulletin ne sera pas considéré comme nul mais sa voix pour la personne non candidate ne sera pas comptabilisée.


Les votes blancs seront-ils comptabilisés ?

Pour les élections municipales, les votes blancs (bulletins vierges ou enveloppes vides) seront comptabilisés comme des votes nuls. La loi reconnaissant le vote blanc entrera en vigueur le 1er avril 2014, soit après les élections municipales.

Qui sera élu au premier tour ?

A Saint-Pierre, la liste qui obtiendra le plus de voix sera élue, à moins d'une égalité parfaite lors du dépouillement, qui obligerait alors à un second tour.

A Miquelon, les suffrages sont décomptés individuellement, candidat par candidat. Pour être élu au premier tour, un candidat doit recueillir la majorité absolue des suffrages exprimés, et un nombre de suffrages au moins égal au quart des inscrits.

En fonction de leur score, combien les listes obtiendront-elles de sièges ?

A Saint-Pierre, la liste vainqueur obtient immédiatement 15 sièges sur 29. Les autres sièges sont attribués à la proportionnelle à partir du calcul du quotient électoral (nombre de suffrages exprimés / nombre de sièges à pourvoir). Chaque fois qu’une liste obtient ce quotient, elle obtient un siège. Ensuite, pour répartir le ou les sièges à pourvoir restants, on calcule la moyenne de chaque liste (nombre de suffrages obtenus / sièges obtenus en application du quotient +1, puis +2, +3 pour les sièges suivants). La liste qui a la plus forte moyenne emporte le siège.
Publicité