st-pierre & miquelon
info locale

Souvenirs de Michel Delpech en 2008 à Saint-Pierre et Miquelon : "Un artiste sensible, accessible et d’une grande gentillesse"

disparition
Souvenirs de Michel Delpech en 2008 à Saint-Pierre : "Un artiste sensible, accessible et d’une grande gentillesse"
Yannick Arrossamena (à gauche), Michel Delpech (au centre), Myriam Lelorieux (à droite). ©SPM1ère
Michel Delpech est décédé d’un cancer le 2 janvier. En 2008, il était venu donner un concert à Saint-Pierre. Il laisse le souvenir d’un homme "sensible, accessible, d’une grande gentillesse".
Il s’est éteint quelques jours avant ses 70 ans. Michel Delpech est mort le 2 janvier, victime d’un cancer contre lequel il luttait depuis 2013. "Pour un flirt", "Chez Laurette", "Divorcés" ou encore "Que Marianne était jolie", il laisse derrière lui de nombreux titres à succès, mais aussi de beaux souvenirs. En 2008, l’artiste était venu chanter à Saint-Pierre et Miquelon.

Un concert en 2008 à Saint-Pierre

"Nous n’avions pas eu de mal à le convaincre, se souvient Yannick Arrossamena, directeur du centre culturel et sportif de Saint-Pierre. Il avait très envie de venir découvrir Saint-Pierre, il a accepté de venir directement chez nous, il n’avait aucune autre date de prévue au Canada".

Michel Delpech a atterri à Saint-Pierre le 1er mars 2008 avec ses deux fils. "Ils sont arrivés le samedi soir, le concert n’était que le mardi, mais ils voulaient se balader et ils posaient beaucoup de questions, raconte Yannick Arrossamena. Michel Delpech me demandait de lui raconter l’histoire de l’archipel, de la pêche, il s’intéressait beaucoup aux autres, il parlait peu de lui, c’était quelqu’un de discret, de sensible et de très gentil".

Une immense tristesse

Lors de sa venue à Saint-Pierre, Michel Delpech a aussi accepté de se confier dans l’émission "Faut le savoir" sur Saint-Pierre et Miquelon 1ère. "Nous avions parlé de lui, de sa famille, sa carrière, son succès, il était aussi revenu sur ses périodes plus sombres de son parcours", se souvient Myriam Lelorieux. "C’est quelqu’un de très humain, de touchant, un homme vraiment formidable. En apprenant son décès, j’ai ressenti une immense tristesse".

Reportage de Flavie Bry et Laura Philippon

 

Publicité