Addictions chez les jeunes : Saint-Pierre et Miquelon proche des chiffres nationaux

drogue
lycee saint-pierre emile letournel
©SPM la 1ère
Le printemps dernier, le centre de soins d’accompagnement et de prévention en addictologie a organisé une enquête auprès des lycéens au sujet de leur consommation de tabac, d'alcool et de cannabis. Le territoire suit la tendance générale en France.

Pas pire qu'ailleurs. Selon les résultats de l'enquête du CSAPA, la consommation de tabac, alcool et de drogues par les jeunes de l'archipel âgés de 14 et 19 ans n'atteint pas des records. Le territoire suit la tendance générale en France; la consommation a même tendance à diminuer.

À lire aussi : Être jeune à Saint-Pierre et Miquelon : la consommation d'alcool

Sur les 203 lycéens questionnés, un quart d'entre eux se dit fumeurs réguliers. Ils sont un peu moins de 80% à avoir bu de l’alcool dans les 30 jours avant de remplir le questionnaire et 40 % ont expérimenté le cannabis.

Alerter sur la consommation de stupéfiants

 

En revanche, l'enquête a révélé une consommation importante d'autres types de stupéfiants. Un jeune sur six s’est essayé à la cocaïne, l’ecstasy, la kétamine ou les médicaments. 

L’alcool, le cannabis sont, en premier lieu, expérimenté dans un cadre festif. Mais la régularité peut mener à la dépendance. Ce questionnaire a également permis de favoriser les échanges ouverts avec les lycéens du territoire. 

Revoir le reportage de Linda Saci et Rudy Garzoni :

©saintpierreetmiquelon