Babette de Rozières découvre les spécialités culinaires de l'archipel

cuisine et gastronomie saint-pierre (spm)
Babette de Rozières était en visite au lycée Émile Letournel ce lundi
Babette de Rozières était en visite au lycée Émile Letournel ce lundi. Les élèves de la section et Damien Goiziou lui ont fait goûter les spécialités du territoire. ©SPM la 1ère©
Toute la semaine Babette de Rozières va rencontrer les différents acteurs du monde culinaire Saint-Pierrais et Miquelonnais. Sa mission : faire l'inventaire des spécialités de l'archipel.

Qui est le mieux placé pour défendre le patrimoine de la cuisine des Outre-mer ? Elle qui a fondé le salon de la gastronomie des Outre-mer, Babette de Rozières est arrivée sur l'archipel, missionnée par le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu. "Je suis contente d'être ici. C'est la première fois ! "

Depuis le 5 juillet dernier et l'annonce de cette mission la cheffe s'est déjà rendue à la Réunion et Mayotte. Elle reste sur l'archipel jusqu'à vendredi. Ces déplacements ont pour finalité "des propositions concrètes pour la constitution d’un fonds documentaire, ainsi que la promotion et la protection des cultures culinaires ultramarines. L’alimentation, l’agriculture, la formation et la santé sont au cœur de sa visite" a indiqué le ministère dans un communiqué.

On ne parle pas assez de la cuisine des Outre-mer, ou alors à travers des clichés. J'ai donc voulu aller beaucoup plus loin, pour sauvegarder et en même temps faire connaître cette cuisine au-delà de l'hexagone.

Babette de Rozières

 

Dégustation et transmission
 

Ce lundi, elle s'est rendue au lycée de Saint-Pierre pour rencontrer les étudiants."La cuisine, cela vient des tripes" leur a-t-elle rappelé. Les apprentis lui avait préparé des mignardises "bien de chez nous", comme des cupcakes à la platebière, du cheesecake aux bleuets, des macarons ou encore des roulets à la cassonade.

La cuisine c'est du grand art, ce n'est pas quelque chose de simple, c'est très complexe. C'est un monde à découvrir, tu cuisines n'importe quoi et tu voyages. Je souhaite à tout le monde d'aimer la cuisine.

Louane, Élève de 1ère, Bac pro Cuisine - Lycée professionnel Emile Letournel

 

"On fait la cuisine pour les autres pas pour soi. Il faut savoir partager, la convivialité, c'est l'amour que l'on donne." La cheffe a aussi insisté sur l'importance primordiale de la transmission auprès des jeunes générations.

À la fin de la mission, qui devrait s'achever début janvier 2022, Babette de Rozières rendra un rapport "sur tout ce qui se fait de mieux, mais aussi les doléances et les problèmes rencontrés […] et je pense que le ministre sera très attentif pour apporter des solutions à ces problèmes-là".

Reportage Claudio Arthur et Aldric Lahiton

©saintpierreetmiquelon