publicité

La CACIMA souhaite impulser l'aide à la création d'entreprise

Sur l'archipel on dénombre 610 entreprises. En 2017, 62 ont vu le jour et 48 ont disparu. 

  • Par Claire Arrossaména
  • Publié le
La Chambre d'agriculture, de commerce, d'industrie, de métiers et de l'artisanat  de l'archiepl vient de publier son plan de mandature. Autrement dit  sa feuille de route jusqu'en 2021.

Parmi les objectifs de la CACIMA : l'aide à la création d'entreprise. Aujourd'hui, à Saint-Pierre et Miquelon, on compte 610 entreprises. En 2017, 62 ont vu le jour et 48 ont disparu.
Un constat : peu de jeunes se lancent dans l'aventure sur l'archipel. Pourtant, selon le président de la CACIMA, il y a encore de la place à prendre dans ce secteur. 
 
Ecoutez Alain Beauchêne. Le président de la CACIMA était l'invité du 12h30 de Martine Briand ce mardi. 

Alain Beauchêne, président de la CACIMA

Stéphane Bry et Claude Leloche ont rencontré de deux entrepreneurs. Il y a tout juste un an Nicolas Miadonnet a ouvert son restaurant. Steeve Lebars lui s'est lancé dans le secteur des services à la personne. Voici leur témoignage : 

Portrait de deux entrepreneurs


L'aide à la création d'entreprise n'est pas le seul axe de développement inscrit sur la feuille de route de la CACIMA. Aider les entreprises existantes à exporter, créer une maison des entreprises, ou encore mettre en place un stage de 5 jours avant tout ouverture d'entreprise, font aussi parti des priorités de la chambre.


Alain Beauchêne part demain pour Paris et son salon de l'agriculture. En collaboration avec la collectivité, la CACIMA souhaite que l'archipel trouve sa place au SIA en 2019 ou 2020. 

Pour en savoir plus sur ces sujets, rendez-vous à 20h. Alain Beauchêne sera l'invité du journal télévisé. 


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play