st-pierre & miquelon
info locale

Comment sont corrigées les épreuves du baccalauréat ?

bac
baccalaureat correction epreuves
©SPM la 1ère
Depuis cinq ans, les corrections du baccalauréat général se font sur une plateforme numérique. Mais les copies suivent un long chemin avant d’atterrir dans les ordinateurs des correcteurs.
Une fois les épreuves passées, les copies sont numérisées au secrétariat d’examen de Saint-Pierre. Elles sont ensuite centralisées aux centres d'examen de Montréal et de Washington, avec l'ensemble des lycées d'Amérique du Nord. Les professeurs concernés reçoivent un premier lot de copies test qu'ils doivent corriger de manière collégiale.
 

"On est en liaison avec l'ensemble des correcteurs qui travaillent sur la même série de copies."

Jean-Louis Déguéret, professeur de français

Une fois ces copies tests corrigées, les correcteurs participent à une réunion d'harmonisation par visioconférence pour échanger sur les notes attribuées, l'interprétation des critères de notation et autres soucis de corrections, avant que le centre d’examen ne débloque les copies. N'étant pas autoriser à corriger leurs propres élèves, les correcteurs de Saint-Pierres corrigent donc les élèves des lycées canadiens ou américains.

L'ensemble est ensuite renvoyé aux centres d'examen et les notes sont enregistrées. Les copies sont de nouveau numérisées avec la note et l'appréciation afin que l'élève puisse les consulter après les résultats.

À lire aussi : Beaucoup d'émotion aux résultats du baccalauréat à Saint-Pierre

Le matin précédant l'annonce des résultats, un jury d'examen composé de deux coordonnateurs par épreuve se réunit. Le dossier de chaque candidat est étudié de manière anonyme avant de lui attribuer sa note finale. Les résultats sont donnés une fois les délibérations du jury terminées.

Le reportage de Margot Hutton et Jérôme Anger.
©saintpierremiquelon
Publicité