Consultation : êtes-vous pour ou contre l’obligation vaccinale des personnels soignants de Saint-Pierre et Miquelon ?

coronavirus
vaccin
©Golibtolibov - Getty
Le sujet de la vaccination du personnel hospitalier agite actuellement l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon. Nous vous invitons à vous prononcer sur le sujet.

Comme leurs collègues de l’Hexagone depuis le 15 septembre dernier, les soignants de l’archipel sont appelés à faire la preuve de leur début de vaccination contre la Covid-19 d’ici le 15 octobre, et d’un schéma vaccinal complet un mois plus tard. À défaut de ce sésame, les salariés ou agents pourront être suspendus, sans rémunération. Un licenciement en cas de défaut de vaccination à la Covid n'est cependant pas possible.

À lire aussi : La mobilisation se poursuit contre l'obligation vaccinale du personnel hospitalier

Pour les autorités, c’est une question de responsabilité du personnel soignant afin de mieux protéger les patients qu’ils côtoient. Les opposants eux, défendent leur « liberté de choix », et notent que le pass sanitaire n’étant pas en vigueur à Saint-Pierre et Miquelon, l’accès à l’hôpital leur serait interdit comme soignants, mais pas comme visiteurs.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

 

Pour mémoire, la vaccination contre le Covid-19 est obligatoire, sauf contre-indication médicale, pour les personnes travaillant dans les établissements et services sanitaires et médico‑sociaux . Sont notamment concernés :

-les professionnels médicaux et paramédicaux qui exercent en libéral ou dans les hôpitaux, les cliniques, les Éhpad et les maisons de retraite, ainsi que les professionnels, étudiants ou élèves qui travaillent dans ces établissements ;

-les professionnels en contact avec des personnes vulnérables, comme les pompiers, les ambulanciers, les employés au domicile de certains bénéficiaires de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA) ou de la prestation de compensation du handicap (PCH).