publicité

La coopération entre Saint-Pierre et Miquelon et le Québec en marche

La ministre des Outre-mer Annick Girardin et le ministre délégué aux affaires maritimes du Québec Jean d'Amour plaident pour une coopération renforcée entre les deux territoires. 

© SPM la 1ère
© SPM la 1ère
  • Par Frédéric Lahiton
  • Publié le
Retour sur les temps forts des discours, des deux ministres, prononcés en fin d'après-midi à la salle des fêtes municipale de Saint-Pierre. Sans surprise c'est le développement de la croisière qui a été abordé en premier. Jean d’Amour l’a assuré, "Les Croisières du Saint-Laurent peuvent compter sur 9 escales actuellement. Il y en aura 10 avec St-Pierre et Miquelon". La stratégie maritime de la province du Québec est récente et les choix effectués ne déçoivent pas selon le ministre.
Les retombées de la stratégie du Québec
Dans l'archipel aussi, la volonté de développer l'économie bleue est bien réelle. Le président du conseil territorial Stéphane Lenormand a évoqué une volonté partagée, notamment en terme de stratégie portuaire, souhaitant tout de même que l’idée d’économie bleue soit bien concrète. 

Concernant le développement de la croisière, selon la ministre des Outre-mer, Saint-Pierre et Miquelon et le Québec ont tout intérêt à coopérer. Pour Annick Girardin, l'archipel est prêt.
Annick Girardin souhaite le développement du tourisme de croisière
L'autre grand thème abordé à l'occasion de ces allocutions, la coopération scientifique entre St-Pierre et Miquelon et le Québec. L’IFQM, l’Institut France Québec Maritime a de l’avenir et le potentiel est immense en matière de recherche selon Annick Girardin. Jean d’Amour qui s’est d’ailleurs vu remettre avant de partir la médaille du mérite maritime, en est également convaincu.
L'IFQM, un atout pour la recherche


Retrouvez l'intégralité des discours tenus ce vendredi à la salle des fêtes de Saint-Pierre.

 

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play