Coronavirus : à Saint-Pierre et Miquelon, l'hôpital prêt à prendre en charge d'éventuels cas

coronavirus saint-pierre (spm)
Saint-Pierre et Miquelon - L'hôpital se dit prêt
©SPM la 1ère
Deux mois après la création de son unité Covid-19, le Centre hospitalier François Dunan s’organise encore pour réagir en cas de propagation du virus. Deux automates de tests PCR et quatre nouveaux respirateurs sont attendus prochainement. 
Le centre hospitalier François Dunan doit recevoir deux automates PCR dans les prochaines semaines. Ces machines permettront de dépister localement des patients pour être plus réactif en cas de propagation de la Covid-19 dans l’archipel.

Aujourd’hui, chaque test est envoyé vers le Canada dans un laboratoire d’Halifax et les professionnels de santé doivent attendre entre 1 et 3 jours avant de connaître les résultats. Bientôt, ils pourront obtenir des réponses dans la journée même.
 

Des machines attendues avec impatience  


Depuis le début de la pandémie, ces machines s’arrachent à travers le monde et leurs fournisseurs sont incapables de satisfaire la demande. Le centre hospitalier a dû compter sur le soutien de l'Etat français pour appuyer son dossier et obtenir gain de cause plus de deux mois après le début de la crise sanitaire. 
 
L'hôpital de Saint-Pierre et Miquelon devrait aussi recevoir 4 respirateurs supplémentaires pour renforcer son dispositif de prise en charge au sein de son unité Covid.
unité
©SPM la 1ère

Une équipe préparée  


Depuis le mois de mars, une partie de l’USLD (Unité de soins de longue durée) a été transformée pour accueillir d’éventuels malades. 11 chambres sont déjà disponibles à cet effet et 8 d’entre elles pourront bientôt être équipées pour des patients qui nécessiteraient de la réanimation.

Contrairement aux autres régions de métropole et d’outre-mer, l’archipel a eu le temps de s’organiser en amont pour préparer ses locaux, ses protocoles et former ses équipes. 

Si le centre hospitalier espère toujours ne pas devoir faire face à une propagation du virus, il se dit néanmoins prêt à toute éventualité à la veille de la saison estivale.

Le reportage d’Adrien Develay et Jérôme Anger. 
©saintpierremiquelon
Les Outre-mer en continu
Accéder au live