Crise du coronavirus : pour la première fois, la course mythique des 25 kilomètres de Miquelon n'aura pas lieu

coronavirus miquelon-langlade
depart 25 km miquelon 2018
©SPM la 1ère
Toujours confinés pour cause de risque de Covid-19, et confrontés à la fermeture des liaisons en passagers avec la province canadienne voisine de Terre-Neuve, les organisateurs des 25 kilomètres de Miquelon jettent l'éponge pour cette année.

La tradition n'avait jamais connu d'interruption en trente-six éditions. Il aura donc fallu la crise du coronavirus en 2020 pour voir annulée la course mythique de Saint-Pierre et Miquelon, les 25 kilomètres de Miquelon. L'événement sportif qui conduit les coureurs du "coin du sable" à Langlade jusqu'au centre du village de Miquelon était programmé pour le 27 juin prochain. 

À lire aussi > Le succès populaire des 25 km de Miquelon

Au vu de la situation sanitaire de ce printemps, les membres de l'association organisatrice "les coureurs de l'Isthme" n'ont pas eu d'autre choix. Après une ultime réunion virtuelle du conseil d'administration via les messageries instantanées, ils ont jeté l'éponge.

" Il faut se rendre à l'évidence, la sécurité de la population prime sur tout le reste, ainsi que celle des organisateurs. "  - Jean-Pascal Briand, président de l'association "les coureurs de l'Isthme".


Pas de report

Au regard du manque de visibilité sur la situation sanitaire des mois prochains, les organisateurs ont acquis la conviction que l'événement ne pourrait avoir lieu cette année, les conditions selon eux ne sont pas réunies pour le décaler à plus tard dans l'été.

Trop d'incertitudes sur l'épidémie et les transports

Le président Jean-Pascal Briand précise que l'association n'est pas en mesure d'assurer la protection des habitants de Miquelon, aujourd'hui relativement bien protégés du coronavirus par leur double insularité. D'autre part, il est actuellement impossible de prévoir l'avancement de l'épidémie du côté de Terre-Neuve, qui enregistre actuellement plus de 250 cas de Covid-19. Traditionellement, plusieurs coureurs canadiens font le déplacement, mais les liaisons aériennes et maritimes avec la province sont pour l'instant suspendues. 

" On n'aura pas de rotation sur Terre-Neuve jusqu'à peut-être septembre. On avait fait de la publicité là-bas, on avait un groupe de coureurs canadiens qui devaient venir. Mais l'épidémie a du retard au Canada, et on n'aurait peut-être pas pu les acheminer, même en septembre. "

 

Jean-Pascal Briand : les 25 km de Miquelon annulés

Déception des organisateurs

Depuis la création de la première édition en 1984, la course annuelle des 25 kilomètres de Miquelon avait toujours été maintenue, malgré la météo parfois capricieuse, et une logistique complexe assurée par plusieurs dizaines de bénévoles du village.

À lire aussi > L'organisation des 25 km de Miquelon a un nouveau président

Au cours des derniers mois, c'est une nouvelle équipe qui est arrivée aux commandes des "coureurs de l'Isthme". Ses membres sont évidemment déçus de ne pas pouvoir impulser cette année les idées nouvelles dont ils sont porteurs. Ils prévoient déjà de les mettre en oeuvre pour l'édition 2021.

" Cela arrive, et pas seulement ici. C'est un malaise mondial. Nous ne pouvons que prendre notre mal en patience, et attendre une année de plus. Les idées que nous avions pour cette 36ème édition, nous les proposerons l'an prochain. "  - Jean-Pascal Briand


1984-2013 : rétrospective du trentenaire des 25 km de Miquelon
Record battu après 24 ans

En 1994, Claudio Arthur avait établi le record de l'épreuve, en passant la ligne d'arrivée après 1 heure 22 minutes et 41 secondes. Un temps resté invaincu pendant 24 ans, avant qu'en 2018, Pablo Garcia n'obtienne son heure de gloire, en bouclant le parcours en 1 heure 20 minutes et 21 secondes, désormais nouveau record à battre. 

À lire aussi > Pablo Garcia nouveau recordman des 25 km de Miquelon
Les Outre-mer en continu
Accéder au live