Le "coin de chez Théault" démoli à Saint-Pierre : un pan d'histoire disparaît

histoire
Démolition Théault
Lieu de rencontre emblématique, l'ancienne quincaillerie Théault, face au port de Saint-Pierre, est en cours de démolition depuis ce lundi matin. Parmi les badauds venus assister aux premiers coups de pelleteuse, les souvenirs refont surface.
C'est une page de l'histoire de Saint-Pierre qui se tourne. D'ici la fin de la semaine, il ne restera plus trace de la quincaillerie fondée par la famille Théault en 1920.

À lire aussi : La maison du Point Jeunes, un ancien orphelinat chargé d'histoire

Le bâtiment, qui était à l'origine une forge, a cessé son activité au début des années 2000. Mais l'édifice, idéalement situé sur le quai, était depuis longtemps devenu un lieu de rencontre incontournable, baptisé localement "le coin de chez Théault". 
 

«Tous les gens qui travaillaient sur les quais venaient au coin de chez Théault. C'était aussi un point de rassemblement après le travail : il y avait toujours des bonshommes qui venaient là pour échanger sur les nouvelles du moment. Je réalise aujourd’hui que le bâtiment va partir, alors qu’il est centenaire, un peu comme mon père qui a 99 ans aujourd’hui. C’est une page de l’histoire qui va se tourner. »

Charles Théault, petit-fils du fondateur de la quincaillerie

 
Devenu LE lieu de rencontre incontournable dans la vie de l'archipel, le bâtiment a même donné naissance à l'expression courante "au coin de chez Théault". Résident de Saint-Pierre, Jean-Claude se souvient d'y avoir trouvé du travail, lorsqu'il avait une quinzaine d'années. "Monsieur Lahiton venait au coin de chez Théault quand il avait besoin de jeunes pour travailler : il nous prenait comme docker", raconte aujourd'hui le Saint-Pierrais.
 
démolition Théault

Nombreux sont les habitants qui ont une histoire personnelle qui les lie "au coin de chez Théault".
 

« Ça représente beaucoup, c’est un morceau de patrimoine qui s’en va. Dans ma plus tendre enfance, quand j’avais entre 10 et 12 ans, j’habitais à 50 mètres d’ici. J’allais souvent au commerce Théault, ne serait-ce que par curiosité. Les propriétaires étaient tellement gentils, que ce soit Paul, Eugène ou Marcel. C’était des gens accueillants. »

Stéphane, habitant de Saint-Pierre


La démolition de la structure devrait s'étaler sur une semaine. 

Reportage de Claire Arrossaména et Jérôme Anger

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live