Des bourdons introduits dans une ferme urbaine de Saint-Pierre pour favoriser la reproduction des végétaux

agriculture
ligne verte saint-pierre
©SPM la 1ère
Une entreprise maraîchère de Saint-Pierre vient d'installer une ruche dans sa ferme urbaine. Les bourdons se nourrissent et pollinisent les fleurs de fraises, d’aubergines, de piments, de poivrons ou encore de physalis.

Des insectes pour polliniser les fleurs, rien de plus naturel. Sauf, si ces derniers travaillent en plein cœur de l’hiver. A Saint-Pierre, c’est en intérieur qu’une ruche de bourdons s’active depuis peu pour favoriser la reproduction des végétaux d’une entreprise maraîchère.

Un gain de temps et d'énergie

 

Les bourdons se nourrissent et pollinisent les fleurs de fraises, d’aubergines, de piments ou encore de poivrons. Un gain de temps et d’énergie pour le producteur, mais pas seulement.

Cela agit au niveau de la rapidité, mais surtout au niveau de la qualité visuelle du fruit. 

Stéphane Bry, producteur agroalimentaire

 

Dans cette ferme urbaine, production et transformation vont de pair. Les fraises poussent ici depuis quelques mois seulement et l’arrivée des bombus impatiens a fait germer d’autres projets. 

Le reportage de Linda Saci et Aldric Lahiton :

©saintpierreetmiquelon