publicité

Le développement touristique à Saint-Pierre et Miquelon passera aussi par la croisière

Le marché des croisières était au cœur des discussions ce matin dans les locaux de la CACIMA. Les autorités québécoises espèrent beaucoup d'un partenariat avec l'archipel pour profiter pleinement du développement de ce secteur. 

© SPM la 1ère
© SPM la 1ère
  • Par Frédéric Lahiton
  • Publié le , mis à jour le
Faire de Saint-Pierre et Miquelon la dixième escale officielle des Croisières du Saint-Laurent, c'est l'objectif annoncé ce matin par Jean d'Amour le ministre québécois délégué aux affaires maritimes.

Pour la belle province comme pour l'archipel, les enjeux sont colossaux. Rien que pour 2016, René Trépanier, directeur général de l'association des Croisières du Saint-Laurent annonce des recettes de plus de 340 millions d'euros pour l'ensemble des ports accueillant des escales, un chiffre qui double tous les 4 ans. 
Le ministre québécois enthousiaste à l'idée d'un partenariat avec l'archipel

Projet d'aménagement du quai en eau profonde

Entre 7 et 21 millions d'euros selon le niveau de réalisation et le dimensionnement du projet, les services de la DTAM ont présenté la maquette de ce que pourrait devenir le quai en eau profonde.

Mieux accueillir les paquebots et leurs passagers tout en préservant la fonction multi-usage du quai, en garantissant des conditions de sécurité optimales, tel est l'objectif du projet proposé ce matin.

© DTAM SPM
© DTAM SPM

Le projet prévoit la construction d'un terminal de 180 à 300 m² pour le contrôle des passagers avec également des espaces de convivialité notamment pour faire la promotion de l'artisanat local. Les travaux au quai en eau profonde pourraient débuter dès l'an prochain. 

© DTAM SPM
© DTAM SPM

En 2018, 16 escales de paquebots sont prévues à Saint-Pierre et Miquelon. En intégrant l'archipel dans le circuits des Croisières du Saint-Laurent, ce chiffre ne pourrait qu'augmenter.

Le directeur général des Croisières du Saint-Laurent prône une amélioration de l'accueil des croisiéristes
Retrouvez également le reportage de Kelly Pujar et Alain Rebmann. Ils ont assisté à la réunion de travail de ce matin à la CACIMA.
Le développement touristique à Saint-Pierre et Miquelon passera aussi par la croisière

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play