Disparition d'André Lafargue, passionné d'histoire et figure de la diaspora de Saint-Pierre et Miquelon

histoire
andre lafargue
©SPM la 1ère
Passionné d’histoire locale, André Lafargue consacrait une grande partie de son temps à la publication et au classement de photos de Saint-Pierre et Miquelon. Il s’est éteint le 6 mai dernier au Canada à l’âge de 68 ans.
Né en 1952, André Lafargue a grandi sur “le caillou” avant de partir étudier puis vivre au Canada où il passa la plus grande partie de sa vie avec sa femme et ses trois enfants.

Orthophoniste et audiologiste à Fredericton, au Nouveau-Brunswick, il revenait régulièrement sur son archipel dont l’histoire le passionnait.
 

Faire vivre la mémoire de Saint-Pierre et Miquelon 


Amoureux de l’histoire locale, André Lafargue fut l’un des premiers membres de la diaspora à utiliser internet et les outils numériques pour la valoriser. Il consacrait par exemple une grande partie de son temps à la mise en ligne et au classement de photos d’époque.

La page Retrouver tous documents privés sur SPM (St Pierre & Miquelon) qu’il animait avec deux amis compte aujourd’hui plus de 3700 membres qui échangent et commentent des clichés et des archives consacrés à l’archipel.
 

“Le premier de nos ambassadeurs”


Cette passion, il la partageait aussi avec son ami Marc Albert Cormier, le fondateur du site GrandColombier.com. Pour lui, André était un“chef de file de la diaspora” et “le premier de nos ambassadeurs pour faire rayonner l'archipel“.

D’autres amis et connaissances se souviennent d’un homme fidèle, sincère et franc qui donnait beaucoup d'amour autour de lui.

Retrouvez ci-dessous le reportage de Flavie Bry
©saintpierremiquelon
Les Outre-mer en continu
Accéder au live