st-pierre & miquelon
info locale

Des indicateurs économiques au vert à Saint-Pierre et Miquelon en 2019

banque
Les indicateurs économiques sont au vert à Saint-Pierre et Miquelon en 2019, selon l'IEDOM.
Les indicateurs économiques sont au vert à Saint-Pierre et Miquelon en 2019, selon l'IEDOM. ©Inès Pons-Teixeira
Les indicateurs économiques sont au vert dans l’archipel en 2019. C'est en tous cas l'analyse du dernier rapport de l’IEDOM. La tendance pourrait cependant s'inverser en 2020, de nombreux secteurs étant déjà impactés par la crise liée au coronavirus.
L'Institut d'émission des départements d'outre-mer (IEDOM), publie ce mois-ci sa synthèse annuelle 2019. Après quelques incertitudes en 2018, l’économie de l’archipel se porte plutôt bien en 2019.
 

Les chiffres du chômage en baisse


Le marché du travail reste favorable en 2019. Le nombre de demandeurs d’emploi en fin de mois, toutes catégories confondues, enregistre une diminution franche de - 12,5 %. Cela représente 283 personnes sur l’archipel.
 

La consommation des ménages en hausse


La consommation des ménages rebondit en 2019 de + 2,7 % aussi, après deux années maussades, - 3,7 % en 2017 et - 1,8 % en 2018. Les crédits à la consommation augmentent de + 7,9 %, sur la même tendance que l’année précédente. Au total ils atteignent 23 millions d’euros.
 

Les entreprises renouent avec la croissance


De nombreuses incertitudes demeuraient à leur sujet en 2018, mais les entreprises investissent de nouveau en 2019. Une croissance de + 4,9 %  est observée, après une année 2018 mitigée, avec + 1 % de croissance seulement. Le secteur du BTP amorce une reprise, après une année 2018 en demie-teinte, marquée par des mouvements sociaux et des revendications concernant la commande publique.
 

Les flux commerciaux s’intensifient


Après une baisse significative de de - 6,5 % en 2018, les importations de l’archipel sont à la hausse en 2019 avec + 7,1 %, pour s’établir à 87,8 millions d’euros. Les exportations, quant à elles, sont en nette augmentation pour la troisième année consécutive 2019 avec + 26,1 %. Une évolution qui s’explique par l’exportation des produits de la mer en hausse de + 31 % ou encore par l’exportation de combustibles, multipliée par dix en un an.
 

Une croissance des prix soutenue


L'augmentation des prix continue dans l'archipel, mais toujours moins qu'en 2017. Une croissance qui s’explique notamment par la hausse des prix des produits alimentaires, avec  par exemple + 6,9 % sur les légumes, ou encore + 7,1 % sur l’habillement.
 

Le secteur du tourisme en bonne forme


Le secteur touristique se porte aussi plutôt bien, avec notamment une augmentation des touristes arrivés par voie aérienne. Après avoir baissé de - 13,4 % en 2018, le nombre de touristes étrangers rebondit en 2019  de + 9,2 %, pour s’établir à 13 968 visiteurs.
 

2020, la grande inconnue après l’épidémie


La tendance risque cependant de s'inverser en 2020, de nombreux secteurs étant déjà impactés par la crise du coronavirus. Il faudra toutefois attendre encore un peu pour en mesurer l’impact réel.