Face à la pénurie d'eau qui se profile, la mairie de Saint-Pierre prend un arrêté pour limiter les usages

consommation
eau courante saint-pierre
©Getty / Sonsam
"La situation est dramatique". Les mots du maire de Saint-Pierre, Yannick Cambray, dans notre journal télévisé. Le seul réservoir d'eau de la ville, le barrage du Goéland, ne contient actuellement que 103 centimètres d'eau. Une situation inédite depuis une vingtaine d'années. Un arrêté a été pris.

Finis les arrosages, remplissages et lavages de confort. La consommation d'eau est depuis ce jour restreinte aux usages essentiels. La situation est critique, il faut préserver la ressource à Saint-Pierre, voilà le sens de l'arrêté pris par la municipalité de Saint-Pierre. Le manque de précipitations et la démolition du barrage de la Vigie, ont conduit à une baisse du niveau d'eau au barrage du Goéland, l'unique réservoir restant. 

À lire aussi : Le barrage de l'étang de la Vigie va être reconstruit

Lorsqu'il ne pleut pas, l'étang se vide de deux centimètres chaque jour. Si rien ne change, la ville de Saint-Pierre pourrait rapidement se retrouver en situation de pénurie.

Le reportage de Anastasia Laguerra et Allison Audoux : 

 

Interviewé par Linda Saci dans notre journal télévisé, le maire de la ville Yannick Cambray n'a pas caché son inquiétude. Il appelle au bon sens de chacun "pour qu'ensemble, on puisse sortir de cette situation".