Fermeture de l'ancienne usine Interpêche : les pêcheurs cherchent des solutions pour stocker leur matériel

pêche saint-pierre (spm)
Fermeture d'interpêche : les pêcheurs cherchent des solutions pour stocker leur matériel
©SPM LA 1ERE
Les pêcheurs de Saint-Pierre sont inquiets. Ils pourraient être amenés à trouver d'autres lieux pour entreposer leur matériel. L'ancien bâtiment d'Interpêche, jugé vêtuste et dangereux, est fermé au public pour une durée indéterminée. 


 
En raison des risques pour la sécurité, le préfet de l'archipel a signé le 23 novembre dernier un arrêté de fermeture, pour une durée indéterminée, de l'accès à l'ancienne usine Interpêche. Une mauvaise nouvelle pour plusieurs artisans et professionnels du secteur pêche. L'ancien bâtiment de transformation du poisson de Saint-Pierre sert depuis 2011 de lieu de stockage. 
 

On m'a confirmé que le matériel pouvait rester à l'intérieur du bâtiment, mais pour nous, s'il fallait qu'on perde cet outil, ça serait catastrophique.

Stéphane Poirier Cusick, président de l’organisation des patrons et artisans pêcheurs


Pour l'heure, les utilisateurs du bâtiment vont tenter de trouver des solutions avec l'État, propriétaire des lieux. Depuis 9 ans, les locaux étaient notamment occupés par les quatre artisans pêcheurs de l'OPAP, l’Organisation des patrons et artisans pêcheurs, et par le groupe Pêcheurs du Nord qui dispose, lui, d'un espace de 1000 mètres carrés. 
 

Un diagnostic détaillé sur la sécurité attendu

 

On n'a que ça comme entreposage ici. Même si on a un peu d'espace à Miquelon, ce n'est pas le même environnement donc ça va nous poser un énorme problème.

Bruno Detcheverry, directeur général du groupe Pêcheurs du Nord


Avant une éventuelle réouverture de la structure, la direction des territoires, de l'alimentation et de la mer souhaite réaliser un diagnostic détaillé sur la sécurité de l'ensemble des espaces. De leur côté, les profesionnels ne seraient pas opposés à investir dans l'amélioration du bâtiment.
 

Le bâtiment pourrait être partagé entre plusieurs acteurs et chacun prendrait ses moyens pour le remettre en état.

Bruno Detcheverry, directeur général du groupe Pêcheurs du Nord


En attendant de trouver des solutions, l'accès à l'ancienne usine d'Interpêche est interdit jusqu'à Noël. En revanche, ses utilisateurs peuvent retirer leur matériel, mais ils devront pour cela avoir l'autorisation de la DTAM.

Le reportage de Frédéric Dotte et Hélène Corbie.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live