Une formation pour recenser les échouages des mammifères marins à Saint-Pierre et Miquelon

environnement
Formation pour recenser les échouages des mammifères marins
Formation pour recenser les échouages des mammifères marins ©SPM1ERE
Comment intervenir sur les espèces protégées en cas d'échouage? Quelles précautions prendre? Ce sont les questions abordées lors d’une formation que suivent actuellement des agents territoriaux ou encore de la DTAM à Saint-Pierre et Miquelon. Avec à la clé, l'obtention d'une carte verte. 
Ils sont 23 volontaires pour la plupart agents de la DTAM, de l'ONCFS ou encore des Phares et Balises à suivre une formation depuis lundi dernier pour savoir comment intervenir sur des espèces protégées en cas d'échouage. Les consignes et les conseils sont délivrés par Willy Dabin, ingénieur biologiste, membre du RNE, Réseau national Echouages et du laboratoire Pelagis. Objectif: avoir les bons réflexes en cas d'échouage sur les côtes de l'archipel. A la clé : l'obtention d'une carte verte. 


Autopsie

Au programme de la formation ce mercredi 7 décembre : des autopsies. Le but: apprendre à découper un mammifère échoué et prélever certains organes qui seront étudiés dans un laboratoire de La Rochelle. Le reportage de Patrick Caillet et Claudio Arthur. Quelques images pourraient heurter la sensibilité de certains. 

©saintpierremiquelon


Willy Dabin, ingénieur biologiste, membre du Réseau national Echouages et du laboratoire Pelagis était l'invité du journal télévisé mercredi 7 décembre. Il revient notamment sur l'intérêt d'avoir des personnes formées et détentrices de la carte verte sur l'archipel. 

©saintpierremiquelon






Les Outre-mer en continu
Accéder au live