L'histoire des billets à Saint-Pierre et Miquelon

histoire
L'histoire des billets à Saint-Pierre et Miquelon
Les premiers billets de Saint-Pierre et Miquelon sont émis en 1889. ©SPM La 1ère
Saviez-vous que l'archipel a émis ses propres billets de banque à une époque ? Et saviez-vous que le nouveau franc y était arrivé bien après la métropole ? Autant d'anecdotes qui composent l'histoire de la monnaie à Saint-Pierre et Miquelon. Décryptage.
Les premiers billets de Saint-Pierre et Miquelon sont émis en 1889 quand l'armateur Saint-Martin Légasse fonde la Banque des Iles de Saint-Pierre et Miquelon. Avant, on payait en dollars et même en doublons mexicains. "A part la Banque de France, seul Saint-Pierre et Miquelon, avec la Banque des Iles, avait le droit d'émettre ses propres billets", explique Michel Légasse, l'un des petits cousins du fondateur de l'établissement financier et collectionneur de coupures. 
 

Les temps changent

A la fin de la Première Guerre mondiale, les temps changent. Les billets sont émis par la Banque de France. Au début des années 1940, ils prennent les couleurs de la liberté et sont imprimés en Angleterre par la Caisse centrale de la France libre puis par celle de la France d'outre-mer. A partir de la fin de l'année 1945, place aux francs CFA. Le 1er janvier 1973 l'archipel découvre le nouveau franc en service en métropole depuis 13 ans déjà. En 2002, c'est l'arrivée de l'euro. 
Le reportage de Martine Briand et Claudio Arthur :
©saintpierremiquelon
Les Outre-mer en continu
Accéder au live