Hockey sur glace : les Cougars s'adjugent la première coupe de la saison

hockey sur glace miquelon-langlade
missiles cougars
2 victoires en 2 matchs et déjà une première coupe pour les hommes de Rémy Arrossaména qui réalisent un excellent début de saison. Hier soir, ils se sont largement imposés (9-2) face à des Missiles qui, eux, sont complètement passés à côté.

Il y a des jours avec et il y a des jours sans...

Ce vendredi, les Missiles se classaient forcément dans cette seconde catégorie.

Le hockey sporting club se devait de l'emporter pour s'offrir une première finale de coupe cette saison, mais leurs adversaires en ont décidé autrement. Plus combattifs, plus agressifs défensivement et plus à l'aise dans les transmissions, les Cougars n'ont cesé de faire planer le danger sur les buts du jeune Manu Perez qui fêtait sa première titularisation.

Un match à sens unique 

Au terme d'une première période maîtrisée, les verts menaient déjà 2-0 grâce à une belle échappée de David Artano (3e), idéalement servi par Tristan Girardin, puis grâce à la hargne de Thomas Riou (7e) qui s'était propulsé aux avant-postes.

Au retour des vestiaires, l'écart allait se creuser en partie grâce à des supériorités numériques bien négociées par les Cougars auteurs de quatre nouvelles réalisations par l'intermédiaire de Tommy Skinner (27e), Thomas Riou (29e), Dimitri Artano (34e) et Gary Dearburn (38e). Seul Pierrick Blin (32e) permettait aux missiles de "rester" quelques instants dans la partie.

Avec 5 unités d'avance au tableau d'affichage (6-1) la dernière période ne fut ensuite qu'une formalité dans laquelle Tommy Skinner s'est encore illustré (49e) bien servi par un Tristan Girardin des grands soirs. Auteur d'un doublé (43e, 54e), l'aillier signe aussi 3 assistances pour s'installer confortablement en tête du classement des pointeurs (8 points en 2 matchs).

Parfois ça fait du bien de se prendre une branlée pour revenir plus fort !

Xavier Levavasseur - Attaquant des Missiles

 

Du côté des Missiles après match, on avouait être passé totalement à côté. C'est "un match à oublier", dans lequel on pourrait tout de même retenir quelques points positifs comme le superbe lancé frappé de Dorian Poirier (47e), les dribbles et la volonté de Nathan Disnard qui a apporté le danger et le caractère de Manu Perez qui a tout de même essuyé une quarantaine de tirs pour sa première. 

Ces trois jeunes tenteront d'apporter un nouveau souffle la semaine prochaine, avec les retours attendus de Nicolas Bry et de Jérôme Folquet, face à des adversaires habiles, soudés et en pleine confiance. Des adversaires qui pourront, quoi qu'il arrive, soulever la Coupe Marcel Dagort. 

©saintpierreetmiquelon