publicité

Jean-Pascal Dodeman convoqué à la gendarmerie pour avoir vendu du punch le 14 juillet

Le président du Hockey Sporting Club, Jean-Pascal Dodeman, a été convoqué ce mercredi 17 juillet au matin par la gendarmerie.
En cause : la vente d’alcool, sur la place du général De Gaulle, au moment des festivités du 14 juillet. 
 

© Jérome Anger
© Jérome Anger
  • Bianca Careto
  • Publié le , mis à jour le
Lors de la manifestation du 14 juillet, les Missiles ont vendu du punch sur leur stand même si un arrêté préfectoral interdit aux associations de vendre de l'alcool à plus de 18 degrés. Le président de l'association du Hockey Sporting Club, Jean-Pascal Dodeman a donc été convoqué par la gendarmerie pour s'expliquer. Le punch ne dépassait pas les 6 à 8 degrés selon lui, mais le procureur rappelle qu'il est interdit d'utiliser des boissons de catégorie 4 sous quelle que forme que ce soit. Il s'appuie sur la législation en vigueur : aucun alcool fort ne doit être vendu sur la voie publique. 

Pour le milieu associatif, c'est la consternation d'autant plus que la vente d’alcool représente une rentrée d’argent conséquente et permet d'alimenter largement leur budget annuel. En soutien à Jean-Pascal Dodeman, plusieurs associations se sont mobilisées devant la préfecture. 
© Jérôme Anger
© Jérôme Anger
 
Re(voir) le reportage de Vanessa Etienne, Jérôme Anger
 
Les associations mobilisées pour Jean Pascal Dodeman

 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play