L'Espagne fait escale à Saint-Pierre et Miquelon

portraits
Jésus Liero navigateur espagnol en escale à SPM
Jésus Liero navigateur espagnol en escale à SPM ©SPM1ère
A 72 ans, Jésus Liero parcourt les mers du globe en solitaire depuis près de 20 ans. Parti d'Espagne, dont il est originaire, le marin solitaire vient de mettre le cap sur l'Alaska via le détroit de Magellan et notre archipel, Saint-Pierre et Miquelon.
Avec trois tours du monde à son compteur Jésus Liero a déjà parcouru 60 miles nautiques. Un amoureux de la navigation en solitaire en quête de conditions de navigation difficiles. C'est pourquoi il a modifié l'équipement de son bateau et mis en place un grément un peu spécial comme le constate Erwan Devaux, capitaine du bateau pilote de Saint-Pierre : "il y a deux mâts et il a multiplié le nombre de voiles qui sont de moindre taille, ce qui lui permet de se débrouiller tout seul et sans danger. Les voiles sont affalées en quelques instants [...] Un système ingénieux".

Jésus Liero a équipé son bateau d'une voile spéciale
Jésus Liero a équipé son bateau d'une voile spéciale ©SPM1ère


Si Jésus Liero fait escale à saint-Pierre et Miquelon, ce n'est pas un hasard. "Quand j'étais jeune, à 5 ans et jusqu'à 15 ans, j'ai vu mon père pêcher dans une petite barque, et cela me passionnait. Je voulais faire comme tous ces pêcheurs." Une étape de 48h pour faire connaissance avec un territoire dont il a entendu parler dès le plus jeune âge : "Les histoires de pêche à la morue, les longues campagnes, ... Ces conversations faisaient partie de mon enfance".

 Patrick Caillet et Aldric Lahiton ont profité de sa venue pour le rencontrer.
©saintpierremiquelon


Les Outre-mer en continu
Accéder au live