La Chandeleur, une tradition respectée à Saint-Pierre et Miquelon

cuisine et gastronomie
Chandeleur
Faire sauter les crêpes, tout un art pour petits et grands. ©Séverine Luberry

Après les bûches de Noël, les galettes des rois, voici venu le temps des crêpes de la Chandeleur. Les Saint-Pierrais et Miquelonnais se plient-ils avec plaisir à la tradition gourmande de faire sauter les crêpes ?

Si le côté religieux de la Chandeleur est moins célébré aujourd'hui sur l'archipel, qu'en est-il de la fameuse tradition culinaire ? Nombreux sont les amis qui se regroupent tout spécialement pour faire une crêpes party.

"Ici, on fêtera la Chandeleur ! C'est la tradition des crêpes ce jour-là, même si on en fait toute l'année."

Erika

 

Une croyance chrétienne mêlée à une part de superstition


Au premier abord, déguster ce délicieux met léger et croustillant est simple gourmandise, mais on peut suivre cette tradition également par superstition. Autrefois, les paysans faisaient sauter la première crêpe de la main droite avec une pièce d'or dans la main gauche. Ainsi, faire sauter les crêpes à la chandeleur présage de bonheur toute l'année.

"Je ne suis pas superstitieuse mais j'avoue que j'y pense quand même."

Alexandra

 

Il y en a pour tous les goûts


Le 2 février, date attendue des gourmands, annonce le jour de crêpes. C'est l’occasion de célébrer et de manger cette fine galette, qu'elle soit sucrée ou salée. Pour changer des classiques au sucre, les cuisinières les plus aguerries vont concocter cette année encore, toute une série de recettes alléchantes.
 

"Je fais toujours des crêpes sucrées pour mes petits enfants, avec beaucoup de sauce chaude au chocolat. Mais mes préférées sont celles à la plate-bière avec une boule de crème glacée"

Michèle


Et vous, qu'allez-vous concocter pour la Chandeleur ?