La coopération régionale entre Saint-Pierre et Miquelon et les provinces atlantiques tient bon malgré la crise sanitaire

coopération régionale saint-pierre (spm)
coopération régionale 23e commission mixte
©SPM La 1ère
La 23e commission mixte de coopération régionale entre l'archipel et les provinces atlantiques canadiennes s'est tenue ce jeudi 25 novembre. Parmi les thèmes abordés: l'économie, la sécurité, l'environnement, les enjeux de société et le maintien des liens malgré la pandémie.

"Collaboration" et "échanges", ce sont les mots qui sont revenus à plusieurs reprises au cours de cette nouvelle édition de la commission mixte de coopération régionale entre Saint-Pierre et Miquelon et les provinces atlantiques canadiennes. La 23e édition s'est tenue ce jeudi 25 novembre. Les discussions avec la délégation canadienne se sont déroulées par visioconférence. 

Un lien maintenu

 

Les participants se sont félicités d'avoir su maintenir un lien étroit malgré la crise sanitaire. La pandémie a tout de même impacté de nombreux projets qui n'ont pu aboutir en 2021, et ce dans tous les domaines de la coopération régionale. Parmi les points à retenir de ces échanges : en matière de développement économique, l'année prochaine, l'accent sera mis sur les questions d'emploi et d'immigration. Des échanges restent aussi à valoriser en matière d'éducation.

En ce qui concerne la santé, les représentants canadiens ont émis des inquiétudes au sujet de la mise en place du réseau d'épidémiologistes entre l'archipel et les quatre provinces atlantiques. Un sujet sur lesquel la directice de l'ATS s'est voulue rassurante. En matière de sécurité, des exercices grandeur nature seront organisés l'année prochaine. 

Retour sur ces échanges avec Claire Arrossaména et Jérôme Anger:

©saintpierreetmiquelon