La flambée des cas de Covid-19 se poursuit à Saint-Pierre et Miquelon

coronavirus
hopital saint-pierre chfd couloir
©SPM la 1ère
C'est un chiffre qui n'avait encore jamais été atteint depuis le début de la pandémie. En date du 18 mars, 523 cas actifs à la Covid-19 ont été répertoriés sur tout le territoire, dont 18 à Miquelon. En une semaine, le taux d'incidence a doublé passant de 3600 à 8717 cas pour 100 000 habitants.

Malgré un taux de vaccination élevé, le virus de la Covid-19 continue de se propager rapidement dans l'archipel. Le taux d'incidence est 12 fois plus élevé qu'en métropole.

À lire aussi : Covid-19 : Plusieurs foyers de contamination identifiés à Saint-Pierre

Depuis le début de l'année un enfant sur deux a été contaminé par la Covid-19. Les établissements scolaires, les professeurs semblent les plus touchés par le virus. Mais pour l'heure la situation ne semble pas alarmante. Face à cette situation, l'ATS (L'administration Territoriale de Santé) a annoncé qu'elle n'était plus en mesure de pratiquer le contact tracing. Il est donc demandé aux personnes atteintes par le virus d'en informer leur entourage.

"Sur le plan des chiffres, la situation est significative, par contre en ce qui concerne les hospitalisations, il n'y a pas de forme grave."

Brigitte Simon, médecin généraliste pour la réserve de l'ATS

 

Cette situation nécessite donc une adaptation qui a été mise en œuvre par exemple dans le centre hospitalier François Dunan.

Reportage Antoine Defives et Aldric Lahiton

©saintpierreetmiquelon

 

La flambée des cas de covid n'est pas sans conséquence pour les établissements scolaires et l'adaptation est de mise afin d'assurer une continuité pédagogique. Devant l'absence des enseignants, certains parents se sont organisés pour ne pas mettre leur enfant à l'école. Cela a été le cas par exemple à l'île aux enfants. Ce jeudi, seul deux enseignants ont pu être présents contre sept habituellement et 38 élèves se sont rendus en classe contre 77 habituellement.

"Dans l'ensemble les enfants le prennent bien."

Marilyn Renaudin, enseignante en grande section

 

Reportage Delphine Jeanneau et Aldric Lahiton

©saintpierreetmiquelon

 

Dans son point de situation, la préfecture de Saint-Pierre et Miquelon rappelle que le port du masque reste obligatoire dans les lieux clos, ainsi que l'importance des gestes barrières.