La mise en place d'une septaine obligatoire pourrait être rendue possible dès samedi

coronavirus
Arrivée étudiants de Montréal
La septaine pourrait devenir obligatoire dès l'arrivée des passagers à Saint-Pierre et Miquelon ©@Mehdi Elghazouani
Après trois jours de démarches en métropole, le député de l'archipel, Stéphane Claireaux, dit avoir été entendu. Selon lui, dès samedi, le préfet de l'archipel devrait légalement être autorisé à mettre en place une septaine obligatoire à l'entrée du territoire.
​​​​
Depuis l'arrivée de la "seconde vague" et le reconfinement imposé au niveau national, les élus de l'archipel, comme une partie de sa population, demandaient l'instauration d'une septaine obligatoire à l'entrée sur le territoire.

Seul problème, le préfet n'était pas légalement autorisé à prendre cette décision car, aussi étrange que cela puisse paraître, la France et le Canada ne figuraient pas, jusque-là, sur la liste officielle des pays où le virus circule.

A lire aussi > Les élus de Saint-Pierre et Miquelon réclament unanimement une septaine obligatoire à l'arrivée sur le territoire

Depuis son arrivée en métropole ce dimanche 1er novembre, le député Stéphane Claireaux dit avoir multiplié les tractations avec les ministères de la Santé et des Outre-mer mais également Matignon pour réparer cette erreur.

Selon lui, ce sera chose faite dès ce samedi avec la publication d'une nouvelle liste qui autoriserait ainsi légalement Thierry Devimeux à mettre en place un système de contrôle plus strict à l'arrivée sur le territoire.
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live