La pompe à chaleur, une bonne alternative au fioul à Saint-Pierre et Miquelon ?

énergie
Pour se chauffer, certains particuliers ont opté pour la pompe à chaleur. ©SPM LA 1ère
Économie d'énergie, augmentation du prix du fioul domestique... Comment se chauffer à Saint-Pierre et Miquelon dans ce contexte ? C'est la question qui était abordée ce jeudi 20 octobre dans l'émission À La Une. Coup de projecteur sur l'une des solutions choisies par certains particuliers : la pompe à chaleur.

Pour se chauffer, certains habitants de Saint-Pierre et Miquelon utilisent désormais la pompe à chaleur. Un équipement qui transforme l'air frais de l'extérieur en air chaud à l'intérieur. Ce modèle, appelé "air-air", peut fonctionner dans l'autre sens en été. 

Le magazine À La Une en intégralité.

Des économies non négligeables

Une installation qui fonctionne à l'électricité et qui réduit donc la facture de fioul. Certains, comme Benoît Corblin, ont même fait le choix d'abandonner le chauffage au fioul domestique. Après avoir équipé le rez-de-chaussée de sa maison, ce particulier a décidé d'installer il y a quelques mois une pompe à chaleur pour l'étage également. " L'investissement a été de 11 000 à 12 000 euros. C'est un investissement mais vue la conjoncture avec l'augmentation du pétrole qui allait arriver, cela a été un pari sur l'avenir mais apparemment il a été bon", explique Benoît Corblin. 

Pour cette installation, ce particulier n'a reçu aucune aide. L'objectif de la collectivité territoriale et d'EDF serait de soutenir le système de pompe à chaleur "air-eau" et uniquement pour des projets de rénovation. Pour cela quatre entreprises locales sont parties se former en métropole l'année dernière pour mettre en place un projet pilote. Des travaux repoussés à 2023. 

Consommation annuelle d'énergie à Saint-Pierre et Miquelon
Estimation de la consommation annuelle d'énergie à Saint-Pierre et Miquelon pour une habitation de 150 m2 ©SPM La 1ère

Une solution pas forcément écologique 

Des installations qui permettent de faire des économies pour les particuliers, mais pour l'instant "économique" ne rime pas avec "écologique" dans l'archipel. Car pour produire l'électricité nécessaire au fonctionnement de ces pompes, il faut utiliser beaucoup de fioul à la centrale EDF. 

Les explications de Mathias Raynaud, Aldric Lahiton et Jérôme Anger :

©saintpierreetmiquelon