La septaine désormais obligatoire à Saint-Pierre et Miquelon

coronavirus saint-pierre (spm)
septaine obligatoire
Des habitants de l'archipel ont installé cette pancarte devant l'aéroport cette semaine pour réclamer la mise en place de cette mesure pour protéger le territoire face à la Covid-19 ©SPM la 1ère
Dix jours après l'annonce du reconfinement au niveau national, la septaine devient obligatoire pour tous les voyageurs arrivant sur le territoire. Le préfet Thierry Devimeux l'a annoncé ce samedi soir dans le journal télévisé local. 
C'était une décision très attendue localement alors que l'archipel a enregistré ce samedi son deuxième cas de coronavirus en 48 heures.

Arrivé la semaine dernière, un voyageur qui ne présentait pas de symptôme, avait réalisé ce vendredi un test PCR qui était revenu positif. Les autorités sanitaires ont contraint ses deux cas contacts à l'isolement et ce, même si les premiers tests effectués sur ces derniers se sont révélés négatifs.
 

On a évité une catastrophe d’entrée de jeu

Thierry Devimeux - préfet de Saint-Pierre et Miquelon


À lire aussi > Covid-19 : un deuxième cas positif à Saint-Pierre et Miquelon

Depuis l'arrivée de la "seconde vague" et le reconfinement imposé au niveau national, les élus locaux, comme une partie de la population, demandaient l'instauration d'une septaine obligatoire à l'entrée sur le territoire.
 

Le préfet légalement autorisé à prendre des mesures plus strictes 


Seul problème, jusqu'à ce jour, le préfet ne s'estimait pas légalement autorisé à prendre cette décision car, aussi étrange que cela puisse paraître, la France et le Canada ne figuraient pas sur la liste officielle des pays où le virus circule.

C'est désormais chose faite, avec pour conséquence, la mise en place de cette mesure de septaine obligatoire dès aujourd'hui. Elle concerne donc les passagers du vol de Montréal programmé ce samedi soir.

Pas de changement en revanche concernant les motifs impérieux pour voyager. Ils restent en vigueur selon les services de l'État, selon qui la situation sera réexaminée à la fin du mois.  
 

Des dérogations pour certaines "missions essentielles" 


Si toute personne arrivant sur le territoire devra désormais se soumettre à sept jours d'isolement strict et contrôlé avant de passer un test PCR à l'issue de cette période, certaines dérogations seront toutefois accordées.

Elles concerneront une partie du personnel soignant mais également toutes les missions pouvant être considérées comme "essentielles à la bonne marche du territoire". Ces demandes seront étudiées au cas par cas par les services de l'État. 
 

Des contrôles de gendarmerie seront menés pour s’assurer que ces septaines soient bien respectées

Thierry Devimeux - préfet de Saint-Pierre et Miquelon

 

Septaine et port du masque obligatoire

 
Concernant le port du masque, que certains habitants souhaitaient ne pas voir imposé, estimant que le territoire serait protégé par une septaine obligatoire, le préfet a tranché dans la matinée au cours d'une réunion avec les élus. 

Les gestes barrières resteront de mises dans l'archipel et le port du masque sera toujours obligatoire dans les conditions actuelles, c'est à dire dans les établissements recevant du public.

Retrouvez l'entretien avec le préfet de Saint-Pierre et Miquelon, Thierry Devimeux, réalisé par Flavie Bry :
©SPM la 1ère