Lancement d'une enquête sur les habitudes alimentaires des consommateurs de Saint-Pierre et Miquelon

consommation
repas alimentation
©Fauxels - Pexels
La Chambre de commerce de Saint-Pierre et Miquelon lance un sondage pour en savoir plus sur les habitudes alimentaires des consommateurs de l'archipel. Un état des lieux qui sera utile aux porteurs de projets que la Cacima accompagne, notamment dans la filière porcine.

Quelles sont vos habitudes alimentaires et quels produits fabriqués localement seriez-vous prêts à consommer ? C’est ce que cherche à savoir la Cacima, à travers un sondage en ligne. La Chambre de commerce de l'archipel souhaite ainsi collecter des informations sur les attentes, les besoins et les habitudes de consommation des habitants de Saint-Pierre et Miquelon.

À lire aussi : Floradécor espère doubler sa production de pommes de terre à Miquelon

L'objectif est d'améliorer la couverture des demandes des consommateurs en produits agricoles locaux. Un état des lieux qui sera donc utile aux porteurs de projets que la Cacima accompagne. Et notamment pour le développement d’une filière porcine à Saint-Pierre et Miquelon.

Deux projets agricoles en cours

 

Deux profils différents souhaitent se lancer. " On a d'une part une porteuse de projet qui serait intéressée à faire de l'élevage porcin. Elle n'est pas actuellement sur l'archipel mais qui en est originaire (...) et elle est de la profession. Et puis une seconde personne dont le projet est plus avancé et qui envisage de se diversifier", explique Cassandre Bourgeois, conseillère agricole à la Cacima. Cet état des lieux, en ligne jusqu’à la mi-octobre, s’inscrit plus largement dans le cadre du programme de développement agricole durable lancé en 2018 par les acteurs du territoire. 

Un autre sondage, mené cette fois auprès des producteurs agricoles déjà installés, va permettre de mieux comprendre le contexte et les éventuelles difficultés en matière de coûts, de conditions climatiques ou techniques. 

Les précisions de Linda Saci :

sondage cacima