Le ball trap, l'activité sportive du dimanche des amateurs de tir au pigeon d'argile

sport
ball trap
C'est un rendez-vous bien ancré dans les habitudes des passionnés de ball-trap. Ils se retrouvent les dimanches au stand de tir du cap à l'Aigle pour mettre en pratique leur précision et leur rapidité.

Le ball-trap ou tir aux pigeons attire du monde du côté du cap à l'Aigle où se situe le stand de tir. Cette activité demande de la précision, de l'adresse, de la concentration et de bonnes conditions météorologiques. 

À lire aussi : Tour du monde en voilier : une famille Suisse en escale à Saint-Pierre et Miquelon

Pour devenir un bon tireur, il faut donc pratiquer encore et encore, surtout que le pigeon d'argile vole à plus de 120 km/h.

On est à 90 mètres au dessus de la mer. Il n'y a pas de vent sur la rade. Il faut donc adapter le tir aux conditions météorologiques.

Robert Beaupertuis, tireur de ball-trap

 

Pour en savoir plus sur cette discipline, Samuel Monod et Aldric Lahiton sont allés à la rencontre des pratiquants.