La dette de la collectivité territoriale inquiète l'opposition

finances
Les conseillers territoriaux de SPM réunis en séance officielle
Les conseillers territoriaux étaient réunis ce 13 avril pour une séance officielle au sujet du budget prévisionnel de l'année 2022. Il a aussi été question du bilan de l'année qui vient de s'écouler.

En préambule, l'actualité n'a pas fait exception dans le discours du président de la collectivité territoriale. Bernard Briand a évoqué le contexte économique mondial ainsi que la crise de la Covid-19.

En tout, c'est un budget de fonctionnement à hauteur de 44,5 millions d'euros et 31,3 millions d'euros pour l'investissement qui a été présenté en séance officielle.

Un budget trop ambitieux pour l'opposition
 

Dans ce contexte, la collectivité territoriale propose un budget ambitieux avec des projets d'investissements à hauteur de 22,9 millions d'euros. Les principaux concernés étant le CCS, la patinoire et la Maison des Loisirs à Miquelon. À noter que moins d'1 million d'euros seront consacrés aux rénovations des logements sociaux ou au lotissement du Cap de Miquelon.

"Une collectivité ambitieuse, c'est une collectivité qui sait emprunter." 

Bernard Briand

 

L'opposition s'est abstenue sur deux points : les recettes douanières car jugées surévaluées et sur la dette qui atteindrait, selon l'opposition, 40 millions d'euros, avec un excédent de recettes de fonctionnement à hauteur de 5 millions d'euros et qui ne servirait qu'au remboursement de celle-ci. Le budget fera l'objet d'une nouvelle séance officielle ce vendredi.

Plus de précisions avec Samuel Monod et Claudio Arthur

©saintpierreetmiquelon