Le sénateur de l'archipel plaide à nouveau pour des septaines et tests PCR obligatoires

coronavirus
test covid-19
©Image d'illustration
L'état d'urgence sanitaire, en vigueur sur le territoire national depuis le 16 octobre, concerne aussi l'archipel. Le contexte sanitaire se dégradant, Stéphane Artano estime nécessaire de réglementer la septaine et d'imposer un second test PCR aux voyageurs.
 
Avec l’arrivée de la deuxième vague de Covid-19, le gouvernement français a de nouveau instauré l’état d’urgence sanitaire partout en France métropolitaine et en outre-mer. Concernant les territoires ultramarins, le décret prévoit qu’il revient au préfet de prendre des mesures d’interdiction proportionnées à l’importance du risque et à la situation sanitaire du moment.
 

" ll faut aussi tenir compte de l’état sanitaire du pays et de la région. Le Québec est en zone rouge aujourd’hui. "

Stéphane Artano, sénateur de Saint-Pierre et Miquelon



À Saint-Pierre et Miquelon, aucun cas positif de coronavirus n’est avéré et a priori le virus ne circule pas. Pour autant, le sénateur de l’archipel, Stéphane Artano, a décidé de prendre les devants. Dans un communiqué de presse en date du mardi 20 octobre 2020, il appelle à rendre obligatoires la septaine à l’arrivée des voyageurs à Saint-Pierre et le test PCR de sortie d’isolement. Ces contraintes ne sont, à l’heure actuelle, que recommandées.
 

" Aujourd’hui, il y a des pratiques en matière de septaines qui sont un peu légères sur le territoire. Je pense qu’il faut que cela soit encadré. Et puis cela pose des difficultés aux employeurs dont certains imposent des congés aux salariés. Il y aussi des salariés qui se voient contraints de revenir au travail sans faire de septaine. "

Stéphane Artano, sénateur de Saint-Pierre et Miquelon

Plus de précisions avec cette interview du sénateur : 
©saintpierremiquelon