"Les amis de la rame", la nouvelle association consacrée au doris des bancs à Saint-Pierre et Miquelon

patrimoine
DORIS
Une sortie en doris des bancs histoire de se replonger le temps de quelques coups de rames dans le passé. ©SPM LA PREMIERE
A travers son association, les "Amis de la rame" souhaitent promouvoir la pratique de la rame et redorer le blason de ces petits bateaux en bois qui ont marqué l'histoire de la pêche à la morue.

Embarquement immédiat à bord d'un doris des bancs. C'est désormais possible grâce à l'association "les Amis de la rame" créée en début d'année à Saint-Pierre. Le doris des bancs: Un trésor qu'elle souhaite préserver et maintenir à flot.

Ce club de passionnés créé en début d'année compte déjà plus d'une vingtaine de personnes dans ses rangs et espère bien grandir au fil du temps.

À lire aussi : Candidature Unesco : 500 ans d'histoire de la pêche française exposés à l'île aux Marins

Pour le moment, un seul doris des bancs leur permet de sortir en mer.

Le doris des bancs a été construit dans les années 1800 et aura été un incontournable petit bateau durant la pêche morutière.

DORIS DES BANCS
Les doris des banc ont été très sollicités durant la pêche morutière. ©ARCHIVES SPM LA PREMIERE

Gilles Poirier est aussi un enfant de pêcheur de capelans. La mer et les doris, il connait. Il est aussi un passionné d'histoire de la pêche  et des navires qui sortaient en mer pour pêcher la morue notamment.

Il est dit qu'en 1870-1872, toutes les goélettes Saint-Pierraises avaient adopté ce petit doris et par la suite toute la pêche morutière française de 1880 à 1885 l'avait aussi adopté pour la bonne et simple raison qu'il était très facile à naviguer. Et, qu'on pouvait mettre deux pêcheurs et qu'on pouvait les empiler sur les goélettes.

Gilles Poirier, trésorier de l'association "les Amis de la rame"

Dans les années 80, des courses étaient organisées avec des doris des bancs. Jean-Marc Briand et Gilles Poirier ont fait partie des équipages des bateaux inscrits dans ces épreuves très physiques des traversées entre  Saint-Pierre et Langlade.

L'équipe avec qui j'étais, on s'appelait "les Espadons". On a fait quatre fois la traversée Saint-Pierre-Langlade en doris des bancs.

Gilles Poirier, trésorier de l'association "les Amis de la rame"

Antoine Joubeau et Claire Arrossaména ont embarqué à bord du Weelo Sea pour en savoir plus sur cette toute nouvelle association et sur l'histoire du doris des bancs.

©saintpierreetmiquelon