Les évacuations sanitaires vers la France métropolitaine toujours assurées malgré la mise en place des motifs impérieux

coronavirus saint-pierre (spm)
Le nouvel ATR d'Air Saint-Pierre est arrivé à Saint-Pierre et Miquelon.
L'ATR d' Air Saint-Pierre ©Facebook - Benoit Olano

Un soulagement pour les patients de Saint-Pierre et Miquelon prévus pour partir en soins dans l'héxagone. La caisse de prévoyance sociale confirme que les évasans seraient bien maintenues. Une attestation sera délivrée par le médecin conseil pour justifier du caractère urgent de ces déplacements.

Les évacuations sanitaires vers la métropole continueront bien d'être assurées. Des dispositions sont prises par la caisse de prévoyance sociale pour que les assurés se rendent dans les hopitaux de l'héxagone pour leurs soins ou leurs examens.

"Reporter ou annuler des soins peuvent engendrer des risques pour la santé des patients. Pour nous, les évacuations sanitaires sont des déplacements qui remplissent les critères d'urgence."

Mathieu Orsiny, chargé de la communication à la CPS

 

Si le cas des évasan n'était pas fixé après le retour des motifs impérieux, depuis ce mardi 2 février la caisse de prévoyance sociale a la confirmation que ces évacuations sanitaires peuvent bien être programmées normalement. La CPS va d'ailleurs doubler les gages d'assurance pour garantir les voyages de santé vers la métropole.

À lire aussi : Quels sont les motifs impérieux pour voyager vers la France ?

Désormais, un document officiel est remis aux patients pour que l'accès aux soins soit préservé et, qu'à leur arrivée dans les aéroports métropolitains, il n'y ait aucun souci. Les accompagnateurs seront eux aussi munis d'une attestation justifiant leur voyage.

"Nous allons ajouter dans le dossier des personnes une attestation du médecin conseil qui précisera que les soins du patient ne peuvent pas être différés."

Mathieu Orsiny

 

Plus de détails dans ce reportage signé Linda Saci et Jérome Anger.

 

Les nouvelles modalités réglementaires de voyage depuis et vers Saint-Pierre 

 

Pour aller et venir entre l'archipel et la métropole, les motifs impérieux d'ordre personnel et familial , de santé relevant de l'urgence ou professionnel ne pouvant être différé sont de rigueur. 

 

Point sanitaire dans l'archipel au 3 février 2021


L'archipel compte toujours 8 cas positifs à la Covid-19 et 217 cas contacts.
L'Administration territoriale de santé recommande fortement à ces cas-contacts de rester à l'isolement une semaine de plus. Un nouveau test étant prévu à J+14.