st-pierre & miquelon
info locale

Marine Le Pen promet des propositions pour Saint-Pierre et Miquelon où la météo perturbe la visite de la présidente du FN

politique
Marine Le Pen
C'est la première visite de Marine Le Pen à Saint-Pierre et Miquelon. ©Mohamed Ibrahim Ahmed
Pour sa première visite à Saint-Pierre et Miquelon, Marine Le Pen promet un "certain nombre de propositions". Le déplacement de la présidente du Front National à Miquelon est pour le moment perturbé par les mauvaises conditions météorologiques. 
Après une visite agitée au Canada, Marine Le Pen a atterri, mercredi 23 mars, à 23 heures, à l’aéroport de Pointe Blanche à Saint-Pierre. La présidente du Front National a été accueillie par une vingtaine de sympathisants et de curieux. Cinq gendarmes étaient également présents. C’est la première fois que la présidente du Front National et députée européenne se rend dans l’archipel.

Un certain nombre de propositions

"Je considère que l’Outre-mer est une incroyable richesse pour la France et j’ai toujours un peu le sentiment qu’elle est peu regardée, peu considérée. Alors je vais visiter et faire un certain nombre de propositions", a poursuivi Marine Le Pen à sa descente d’avion.

Regardez ci-dessous l'arrivée de Marine Le Pen à Saint-Pierre.

Des secteurs économiques porteurs"

"Il est évident que la situation géographique de Saint-Pierre et Miquelon est un enjeu, a déclaré Marine Le Pen. Je pense que c’est un enjeu qui n’est pas développé à la hauteur de ce que ça pourrait être. On est dans une vision de conservation alors que je crois qu’il faut être dans une vision dynamique de projection notamment sur toute une série de secteurs économiques qui sont extrêmement porteurs et qui ne sont pour l’instant pas mis en valeur par le gouvernement français".

La présidente du Front National a aussi réagi aux attentats de Bruxelles. "Ces terroristes vont et viennent en toute liberté, ils passent les frontières, ils vont acheter des armes, ils reviennent, ils partent en Syrie, ils reviennent sans même qu’on sache d’ailleurs où est-ce qu’ils sont. Ce n’est pas possible, a répété Marine Le Pen. Il faut arrêter Schengen et maîtriser nos frontières".

Pas de déplacement à Miquelon en raison de la météo

Après une nuit à Saint-Pierre, Marine Le Pen devait décoller, ce jeudi 24 mars, à 10 heures (heure locale) pour Miquelon. A l’heure actuelle, les conditions météorologiques ne sont pas bonnes et l’avion ne peut pas quitter Saint-Pierre. La présidente du Front National devait se rendre à Miquelon pour rencontrer des sympathisants et visiter le village. Elle s'est entretenue ce matin avec le maire de Miquelon, Jean De Lizarraga. 

En fin de journée, Marine Le Pen a prévu de s'entretenir avec des chefs d'entreprise à Saint-Pierre. Elle doit également tenir une conférence de presse à 17 heures, heure locale. Elle sera l'invitée du journal de 20 heures de SPM1ère, avant de repartir pour Paris, vendredi 25 mars dans la matinée.
Publicité