publicité

Mettre en valeur les filières professionnelles et séduire les lycéens de demain

Journée portes ouvertes vendredi au lycée Emile Letournel. Une formule inédite était cette année proposée aux futurs lycéens : découvrir en immersion les filières techniques de l'établissement. 

Les filières professionnelles souffrent encore d'une mauvaise image. Elles sont pourtant des filières dites de l'excellence
Les filières professionnelles souffrent encore d'une mauvaise image. Elles sont pourtant des filières dites de l'excellence
  • Par Claire Arrossaména
  • Publié le
Le lycée professionnel de Sain-Pierre et Miquelon c'est aujourd'hui 6 BAC Pro et 2 CAP.

Cent élèves toutes sections confondues fréquentent cette année l'établissement. Mais le lycée pourrait cependant en accueillir bien plus et la journée portes ouvertes est toujours l'occasion de mettre en valeur les enseignements dispensés au sein de la structure. 

Cette année les collégiens qui le souhaitaient ont pu découvrir en immersion, le temps d'une heure,  les sections de leur choix.

Le reportage d'Emilie Boulenger, Aldric Lahiton et Dimitri Choï
LYCEE PORTES OUVERTES


Enseignement maritime


Le député Stéphane Claireaux milite pour que de l'enseignement maritime soit dispensés dans le cadre des enseignements professionnels. Un projet soutenu par la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, mais aussi par la ministre de la Recherche, de l'Enseignement supérieur et de l'Innovation.

La plateforme scientifique devrait ici jouer un rôle primordial dans l'accompagnement et la formation des professeurs de l'archipel. C'est ce qu'a expliqué la ministre Frédérique Vidal sur le plateau du journal télévisé vendredi soir à Claire Arrossaména
 
Frédérique Vidal enseignement maritime

La ministre a aussi souligné l'importance de valoriser les filières professionnelles. Des filières qui souffrent encore d'une mauvaise image. Et pourtant :


" les filières professionnelles sont des filières d'excellence. Elles sont très exigeantes. Elles demandent de concilier à la fois de travailler avec sa tête et ses mains"  déclare Frédérique Vidal. 


Plus de filières professionnelles demain au lycée de Saint-Pierre et Miquelon ? Le sujet a été abordé durant la visite ministérielle. avec notamment la question de la mise en place de filières de l'enseignement supérieur. Néanmoins, la ministre aussi bien entendu lle message des lycéens de Saint-Pierre qui depuis des décennies maintenant quittent le territoire pour étudier au Canada ou dans ll'hexagone. 

"ll faut que l'on réfléchisse, si on installe des filières techniques et du supérieur ici, à faire en sorte qu'elles soient attractives et en même temps comprendre cette envie d'aller découvrir le vaste monde et de revenir ensuite à St Pierre et Miquelon". 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play