Érosion : la route entre Miquelon et Langlade de nouveau coupée

climat miquelon-langlade
erosio,
©Jesson Allen-Mahé

En raison des récentes intempéries, de nouveaux effondrements du talus enroché ont été constatés sur l’isthme de Miquelon-Langlade. Un trou béant sépare de nouveau les deux îles et empêche la circulation des véhicules.

Malgré une reprise imminente des travaux d’enrochements en début de semaine, décidée par la Collectivité territoriale de Saint-Pierre et Miquelon, la situation s’est de nouveau dégradée sur l’isthme de Miquelon-Langlade.

À lire aussi : Érosion de l'isthme : deux manifestations citoyennes à Saint-Pierre et Miquelon

Dans un communiqué, la préfecture indique qu’un "effondrement plus important a entamé la plateforme routière occasionnant une coupure complète de la plateforme routière sur 20 à 40m de long." Si la circulation est interdite entre le PK 16 et le PK 18 depuis plusieurs semaines, la route a de nouveau été fermée.
  

Quel avenir pour la route ?

L’État a décidé d’interdire de nouveaux travaux jusqu’à nouvel ordre sur la route. Cependant, l’entreprise sur place doit achever la pose d’un cordon d’enrochements en amont de la zone fragilisée. Les sacs de sables commandés par la Collectivité doivent également être mis en place dans les jours à venir.

Le contournement par le lieu-dit Sauveur reste possible, selon l'ampleur des marées, et dans les conditions fixées par la mairie de Miquelon-Langlade.

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live