Isthme de Miquelon-Langlade : de nouveaux dégâts liés aux intempéries

catastrophes naturelles miquelon-langlade
erosion
L'érosion gagne du terrain sur l'isthme de Miquelon-Langlade ©Marco Gaspard

La situation s’est de nouveau dégradée sur l’isthme de Miquelon-Langlade suite aux récentes intempéries. Des dégâts ont déjà été constatés mercredi 3 mars en fin d’après-midi et la situation était encore plus inquiétante jeudi matin.

L’isthme de Miquelon-Langlade est de nouveau victime de l’érosion. De nouveaux dégâts ont été repérés hier mercredi 3 mars en fin d’après-midi, en amont et en aval des zones où des travaux d’enrochements d’urgences ont été effectués ces derniers jours. Dans la nuit de mercredi à jeudi, un phénomène de grande marée était attendu, ce qui inquiétait les entreprises en charge des travaux.  

De nouveaux dégâts en amont et en aval de la zone sécurisée

Pascal Allen-Mahé, entrepreneur en BTP explique qu’il y a désormais "trois trouées assez importantes qui se sont formées cette nuit." Celles-ci se trouvent en dehors des zones de travaux. Désormais, "le phénomène s’étend sur plus d’un kilomètre" détaille l’entrepreneur.
  

Plus aucun enrochement disponible

Pascal Allen-Mahé est très inquiet quant à la suite des événements. A l’heure actuelle, "le problème c’est qu’il n’y a plus d’enrochement aujourd’hui." Il espère qu’il y aura "d’autres moyens de mis en œuvre parce que là on n’a plus qu’à baisser les bras." Impossible pour lui de dire si de nouveaux travaux pourront être menés pour réparer les dégâts.

Pour moi les moyens sont trop faibles, c’est carrément décourageant.

Pascal Allen-Mahé

 

L’entrepreneur insiste également sur le fait que "la tâche est énorme mais il y a trop peu de moyens." Les travaux menés par l’entreprise sont nécessaires pour minimiser les dégâts, estime Pascal Allen-Mahé. "Si on attend, il sera trop tard."

Les Outre-mer en continu
Accéder au live