Territoriales 2022 : L'engagement politique, une suite logique pour le Miquelonnais Yannis Coste

élections miquelon-langlade
yannis coste portrait territoriales
©SPM la 1ère
À l'approche des territoriales qui auront lieu le 20 mars prochain, Saint-pierre et Miquelon la 1ère part à la rencontre des colistiers. Rencontre avec Yannis Coste, membre d'Archipel Demain.

C'est un nouveau défi qui se présente pour Yannis Coste. Déjà engagé dans le milieu associatif, ancien conseiller municipal de l'ancienne mandature, il a cette fois choisi de s'engager dans la course au Territoriales. Il est tête de liste de la section de Miquelon pour Archipel Demain, menée par Bernard Briand, celui-ci souhaite "avoir une liste d'ouverture".

À lire aussi : Le programme d'Archipel Demain axé sur "l'attractivité du territoire" selon la tête de liste Bernard Briand

L'homme de 51 ans n'hésite pas à donner de sa personne en s'investissant auprès des Miquelonnais. Il avait par ailleurs pris la tête de la délégation spéciale, mise en place par l'État en juin 2020, chargée de gérer la commune, en attendant de nouvelles élections. Très investi, il est à la fois membre Club Lions Doyen et pompier volontaire.

Pourquoi je le fais ? Pourquoi j'ai accepté ? […] Simplement pour ma communauté, et puis essayer de faire quelque chose, pour aider, pour donner de soi. En général quand je me mets quelque part, c'est pas pour faire de la figuration.

Yannis Coste, tête de liste section Miquelon, Archipel Demain

 

Pompier volontaire depuis trois ans sur la Grande île, il a conscience de l'effectif fragile des volontaires : "J'appelle tous les jeunes à nous rejoindre, il nous manque des pompiers". L'un des dossiers qui lui tient particulièrement à cœur ? La rénovation de la maison des loisirs.

Reportage Samuel Monod et Adrien Develay.

©saintpierreetmiquelon