st-pierre & miquelon
info locale

Le Oma, un navire russe, est resté deux jours dans l’archipel

pêche
Bateau russe
Le « Oma » est resté deux jours dans l’archipel. ©SPM1ère
Un bateau de pêche russe s'est arrêté quelques jours dans le port de Saint-Pierre. Une escale anticipée pendant laquelle il a débarqué 50 tonnes de morue, destinées au marché asiatique. C'est moins que ce qui était prévu. 
Arrivé lundi, aux alentours de 2 heures du matin, avec à son bord 34 marins, le Oma est resté deux jours dans l’archipel. Ce navire russe a dû faire une escale anticipée en raison d’une blessure de l'un des membres de l’équipage. Il a déchargé une cargaison de poissons moins importante que prévue, puisque le chalutier-usine devait livrer 500 à 600 tonnes de morue mi-février. Ce qui veut dire, moins de travail pour les dockers de Saint-Pierre. Et le retour du navire, de plus de 60 mètres de long, n’est pas certain. Mais TMSI travaille à développer les escales de bateaux internationaux. 
Le chargement de 50 tonnes de morue sera acheminé vers Halifax, probablement la semaine prochaine, avant d’investir le marché chinois. 

Reportage sur le quai du commerce à Saint-Pierre, de Linda Saci et Jérôme Anger : 
©saintpierremiquelon

 

Publicité